Sport mécaniques : Rallye du Maroc 2007, test grandeur nature du Dakar

Sport mécaniques : Rallye du Maroc 2007, test grandeur nature du Dakar

A pratiquement trois mois du coup d’envoi du Dakar 2008, les grandes écuries affûtent leurs armes et se préparent intensément à ce qui est considéré comme le plus légendaire des rallyes-raids. Et quoi de mieux, pour s’entraîner à un un tel rallye et mesurer ses capacités face aux autres, que de courir une épreuve similaire dans les mêmes conditions ?
C’est ce qui explique que cette année, le Rallye du Maroc aura fait carton plein du côté des écuries, à la seule exception de la plus favorite d’entre elles : le Team Mitsubishi. En effet, l’écurie détentrice du record du monde de victoires au Dakar a préféré effectuer des essais privés, également au Maroc, mais un peu plus tard.
Ceci étant et malgré l’absence du Team Mitsu, il est bien question d’un plateau de qualité dans ce Rallye du Maroc, puisqu’il verra la participation de quatre Volkswagen Race Touareg 2, trois BMW X3 du Team X-raid et deux Buggys Schlesser.
Grand favori de l’épreuve marocaine, le Team VW est donc présent en force, autant par la quantité de ses Race Touareg 2, que par qualité de ses pilotes. Parmi eux Carlos Sainz est l’un des plus grands pilotes de la discipline, plusieurs fois champion du monde WRC et ayant à son compte 26 victoires en Rallye ! On rappellera également que ce pilote espagnol s’était bien distingué durant le Dakar 2007, en y remportant cinq étapes. Carlos Sainz qui vient d’effectuer avec son Team de longs essais préparatifs en Tunisie, où 11 jours de tests d’endurance ont permis de mettre à rude épreuve deux prototypes Race Touareg 2 de 285 chevaux. Sur l’un des deux, les ingénieurs ont mis l’accent sur la fiabilité, tandis que sur l’autre, il a été principalement question d’optimiser châssis et freins.
De son côté, le Team BMW X-raid compte également un grand nombre de pilotes capables de coups d’éclat. C’est le cas du Français Guerlain Chicherit, du Qatari Nasser Al Attiyah et du Brésilien Paulo Nobre.
Quant aux Buggys, ils auront à leur volant des pilotes comme Dominique Housieaux (associé à Jean-Michel Polato) ou encore l’Espagnol Jose-Luis Monterde, mais pas Jean-Louis Schlesser. Et pour cause, ce dernier ne pourra pas prendre le volant puisqu’il s’est fait récemment opérer d’un œil. En revanche, il serait honnête de reconnaître que la catégorie motos ne sera pas aussi bien représentée que celle des autos. Explication : bon nombre de ses pilotes ont privilégié le Rallye d’Égypte qui débutera la semaine prochaine. Quant à l’épreuve marocaine, elle sera constituée de six étapes (voir encadré), avec une distance totale programmée de 2.299 kilomètres, dont 1.730 km de spéciale. Plus précisément, il sera question de quatre boucles autour de Zagora, d’une étape Zagora-Ouarzazate et d’une ultime boucle autour de cette dernière ville. Bref, les équipages évolueront sur des pistes dont une grande partie sera également empruntée par le parcours du prochain Dakar. C’est d’ailleurs la principale raison qui explique que tous les concurrents du Rallye du Maroc veulent saisir cette opportunité qui n’est autre qu’une répétition grandeur nature du plus prestigieux des Rallyes africains.

Les 6 étapes du Rallye du Maroc 2007

1ère étape  :  Zagora – Zagora (266 km).
2ème étape :  Zagora – Zagora (421 km).
3ème étape :  Zagora – Zagora (354 km).
4ème étape :  Zagora – Zagora (413 km).
5ème étape :  Zagora -Ouarzazate (546 km).
6ème étape :  Ouarzazate – Ouarzazate (310 km).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *