Sport scolaire: Rabat abritera la 18ème Gymnasiade

Sport scolaire: Rabat abritera la 18ème Gymnasiade

La Gymnasiade constitue un terroir pour les jeunes en herbe et talentueux, afin de les propulser et les booster vers de hauts niveaux.

Le Maroc prend part à la 16ème édition de la Gymnasiade, véritables Jeux olympiques du sport scolaire, qui a débuté le 11 juillet et se poursuit jusqu’au 18 du même mois à Trabzon dans le nord de la Turquie, avec la participation de près de 2.500 jeunes athlètes venus de 35 pays dont le Royaume. Cette édition qui se tient à moins d’un mois des Jeux olympiques de Rio au Brésil est un événement destiné aux jeunes, qui accueille les talentueux sportifs scolaires du monde entier appelés à donner le meilleur d’eux-mêmes pour les titres dans 12 disciplines, à savoir l’athlétisme, la gymnastique artistique, la gymnastique rythmique, la gymnastique acrobatique, la natation, le tennis, la lutte, le tir à l’arc, l’escrime, le judo, le karaté et les échecs.

Le Maroc sera représenté à Trabzon, située sur la mer Noire, par des jeunes dans les compétitions de l’athlétisme et du karaté. Filles et garçons dans les catégories de naissance de 1998, 1999, 2000 et 2001 participent à cet événement sportif. Cette Gymnasiade constitue un terroir pour les jeunes en herbe et talentueux, afin de les propulser et les booster vers de hauts niveaux. Ce rendez-vous constitue une occasion pour les collégiens et lycéens de faire leurs preuves dans les disciplines et d’emboîter le pas aux grands champions ayant fait leurs premières armes dans ces événements sportifs, à l’instar de Hugo Duboscq ou encore Xing Aowei.

Le Maroc a été désigné à l’unanimité des membres de l’Union internationale des sports scolaires (ISF), qui regroupe les fédérations scolaires de très nombreux pays, pour abriter la prochaine édition en février 2018 à Rabat.

Pour cela, une délégation conduite par le président de l’ISF, regroupant les fédérations scolaires de plusieurs pays, a déjà effectué une visite dans la capitale pour s’enquérir des infrastructures et des centres d’hébergement et de compétitions dont dispose le Royaume, qui a déjà organisé de nombreuses manifestations sportives arabes, continentales et internationales.

Mounir Bassy
(Journaliste stagiaire)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *