Sports équestres: C’est bien parti pour la 7ème édition du Morocco Royal Tour

Sports équestres: C’est bien parti pour la 7ème édition du Morocco Royal Tour

Depuis sa création en 2010, le Morocco Royal Tour ne réunit pas moins d’une vingtaine de nations et près de 80 cavaliers de renom marocains et étrangers.

L’activité équestre marocaine démarre sur les chapeaux de roue. Cette année, c’est le Morocco Royal Tour qui a donné le coup d’envoi. Organisé sous l’égide de la Fédération équestre internationale (FEI), ce concours d’envergure internationale a été lancé jeudi à Tétouan et se poursuit jusqu’au 16 octobre. Comme chaque année, les épreuves se dérouleront pendant trois week-ends successifs. La première étape sur le calendrier de la course a commencé à Tétouan et s’étalera jusqu’au 2 octobre. La deuxième étape est prévue à Rabat du 6 au 9 octobre. Et c’est la ville d’El Jadida qui accueillera la 3ème épreuve prévue du 13 au 16 octobre.

Depuis sa création en 2010, le Morocco Royal Tour ne réunit pas moins d’une vingtaine de nations et près de 80 cavaliers de renom marocains et étrangers. Plus de 300 chevaux se disputeront les étapes, attirant ainsi des stars internationales médaillées aux Jeux olympiques, et même aux Jeux équestres mondiaux. Abdelkebir Ouaddar, récent vainqueur du Grand Prix du Saut Hermès et porte-drapeau du Maroc aux Jeux olympiques 2016, y sera également présent.

Une variété d’épreuves au programme

Les compétitions de cette septième édition comprendront le concours de saut d’obstacles international CSI3*W de vingt-sept épreuves. A noter que 13 de ces épreuves comptent pour la Longines Ranking List FEIL. Alors que trois autres, Grands Prix CSI3*W, sont qualificatifs pour la Coupe du monde. Le concours CSIO3*W ou «Coupe des Nations», sera une première au Maroc et aura lieu à l’étape de Rabat, durant laquelle participeront 11 nations (Colombie, France, Irlande, Suisse, Belgique, Italie, Algérie, Syrie, Maroc, Arabie Saoudite et Qatar). A noter aussi que le MRT bénéficie d’une dotation de 531.000 euros, soit 177.000 euros par concours. Un CSI1* avec 18 épreuves est également programmé avec une dotation globale de 50.000 euros.

1ère édition de la course d’endurance équestre du cèdre au Moyen Atlas

A quelques semaines du Salon du cheval d’El Jadida, la première course d’endurance équestre est organisée à Ifrane. Ayant commencé ses premières épreuves jeudi, la compétition nommera ses finalistes aujourd’hui. Organisée par l’Association du Salon du cheval, elle consolide les efforts du Salon du cheval d’El Jadida pour la promotion du cheval au Maroc et vise aussi la promotion du cèdre du Moyen Atlas en tant que patrimoine universel. La course à laquelle a pris part une quarantaine de cavaliers représentant différents clubs et institutions équestres concernés par cette discipline, comportera trois épreuves réparties en trois catégories : 40 km, 60 km et 80 km. Chacune se déroulera suivant un parcours qui mettra à l’honneur le cèdre, arbre mythique du Moyen Atlas, dans les territoires d’Ain Kahla, Sidi Mguid dans la province d’Ifrane.

Maryem Laftouty

(journaliste stagiaire)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *