Stanislas Wawrinka s’adjuge le titre de la 26ème édition

Stanislas Wawrinka s’adjuge le titre de la 26ème édition

Le Swisse Stanislas Wawrinka a remporté la 26eme édition du Grand Prix Hassan II de tennis épreuve du circuit ATP dotée de 537.000 dollars. Wawrinka, âgé de 25 ans, 23e au classement ATP, s’est imposé aisément, déjouant de nombreux pronostics qui donnaient Hanescu vainqueur après la démonstration du Roumain (tête de série N°3) samedi 10 avril en demi-finale, contre le Français Florent Serra (N°8), battu 6-4, 6-1. En outre, Wawrinka s’était incliné deux fois en deux rencontres contre Hanescu. Il a empêché Hanescu de remporter son deuxième tournoi après celui de Gstaad en 2008. Mais cette fois-ci, le Suisse, concentré et précis, n’a pas laissé la moindre chance à Hanescu. Le Trophée de cette édition a été remis au vainqueur par Moncef Belkhayat, ministre de la Jeunesse et des Sports, en présence de Fayçal Laraichi, président de la Fédération royale marocaine de tennis. Pour la même occasion, des prix ont été également remis au finaliste, Hanescu, à l’arbitre de la rencontre, Mohamed El Jennati et à Réda El Amrani, auteur d’un bon parcours lors de cette édition. Engagé dès ce week-end dans un tournoi au Brésil, El Amrani a été représenté par son père lors de cette cérémonie de remise des prix. Le vainqueur de cette édition engrange 250 points dans le classement mondial, alors que le finaliste en gagne 150, et les demi-finalistes et les quart de finalistes empochent, respectivement, 90 et 45 points. Par ailleurs, l’ancienne star du tennis national, Younes El Aynaoui a été à l’honneur lors d’une cérémonie organisée, dimanche 11 avril au court central du complexe El Amal à Casablanca, en marge de la finale de la 26e édition du Grand Prix Hassan II. Lors de cette cérémonie, un vibrant hommage a été rendu à El Aynaoui, chaleureusement ovationné par un large public, en reconnaissance des valeureux services qu’il a rendus à la petite balle jaune nationale durant sa carrière de deux décennies, marquée notamment par une victoire au Grand Prix Hassan II en 2002.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *