Succès significatif des Lions de l’Atlas

Succès significatif des Lions de l’Atlas

Les lions de l’atlas font bonne route vers le Ghana. Mercredi soir à Rabat, les hommes d’Henri Michel ont exercé dès le début de la rencontre une pression devant la cage angolaise avec notamment quelques  tentatives de Tarik Skitioui, Youssef Hajji et  Hicham Aboucherouane qui n’a profité pas d’une véritable occasion due à la sortie du gardien angolais à la 11e minute de la rencontre. Les Angolais qui étaient mieux placés sur le terrain ont riposté par des contre attaques rapides. Le sélectionneur national a opté pour deux schémas :  4-4-2 en phase offensive et 4-5-1 en cas de repli défensif. La sélection marocaine soutenue par ses supporters était infatigable dans  sa recherche des issues pour faire trembler le but adverse. Les infiltrations du côté droit de Abdessamad Chahiri n’ont pas inquiété la défense adverse. A la 17e minute, vient le but angolais d’une balle arrêtée et bien exploitée par Flavio Amado. Ce but  a poussé les nationaux à redoubler d’efforts pour égaliser d’une tête de Chamakh sur un centre bien ajusté de Aboucherouane à la 46e minute.  Après la pause, le sélectionneur national a fait quelques remaniements pour avoir une vision plus précise sur la formation devant se produire au Ghana. Les attaques successives de la sélection marocaine ont donné leur fruit à la 51ème minute, grâce à puissant tir  du pied gauche de Aboucherouane. A l ‘approche du coup de sifflet final, le jeu des Marocains a baissé de rythme, permettant à l’adversaire de mener des attaques très rapides devant la défense des Lions de l’Atlas, qui semblait bien soudée après la rentrée de Abdeslam Ouaddou. Ce match, le dernier des Marocains avant le coup d’envoi de la CAN, a  constitué une vraie épreuve pour les Lions de l’Atlas et une occasion pour le technicien français de tester les potentialités des joueurs dans tous les compartiments. Au Ghana, l’Angola jouera dans le Groupe D (à Tamale) aux côtés de la  Tunisie, du Sénégal, et de l’Afrique du Sud.

 
Déclarations recueillies à la fin du match


Henri Michel : « je pense qu’on est prêt  pour la compétition et nous allons à la CAN avec l’objectif de réussir un bon  résultat. Je suis très confiant et nous allons faire tout ce qui est à notre  pouvoir pour décrocher les points du premier match car cette rencontre  constitue la clé de la compétition. Gagner la Coupe ce n’est pas facile. Il faut rester raisonnable et humble  car toutes les équipes présentes au Ghana débarquent avec les mêmes chances et  le même objectif».
Marouane Chamakh : «On a pas voulu prendre trop de risque. Aujourd’hui nous  sommes tous prêts et nous avons le potentiel de faire un bon résultat dès le  premier match. Pour marquer les esprits il faudra faire quelque chose de très  bien contre la Namibie car c’est très important pour la qualification au 2è  tour».
Moncef Zerka : «Nous avons eu affaire à une bonne équipe (Angola) qui nous  a posé beaucoup de problèmes, surtout en première mi-temps.
On a encaissé un  premier but et c’est bien parce que nous avons testé notre capacité de revenir  dans le match. En général c’est très positif et nous ne pensons plus qu’à la  CAN». Youssef Safri : «Nous avons toujours à l’esprit le scénario  des blessures d’avant la CAN-2006 où l’équipe nationale avait été privée des  services de plusieurs éléments. Tous les joueurs sont maintenant prêts pour la CAN et nous allons faire de  notre mieux pour réussir un bon résultat ».


loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *