Supercoupe d’Italie : l’Inter Milan n’en finit plus de gagner

Supercoupe d’Italie : l’Inter Milan n’en finit plus de gagner

L’Inter Milan a remporté samedi la Supercoupe d’Italie en battant l’AS Roma 3-1 au stade San Siro, débutant ainsi la nouvelle saison comme il avait terminé la précédente : avec un titre. Rafael Benitez a remplacé José Mourinho à la tête du club milanais mais les résultats ne changent pas. Après le championnat, la Coupe d’Italie et la Ligue des champions en fin de saison dernière, la Supercoupe va venir à son tour garnir la salle des trophées de l’Inter. Le dénouement est cruel pour les Romains, déjà deuxièmes du championnat et finalistes de la Coupe la saison passée. Ils avaient pourtant pris un excellent départ, se procurant plusieurs occasions nettes avant d’ouvrir le score par Riise qui, bien servi par Totti, se défaisait du marquage de Zanetti et marquait du gauche de l’entrée de la surface (21).
La Roma contrôlait le jeu sans trop de peine jusqu’à une incroyable erreur de son attaquant Mirko Vucinic, qui tentait une longue passe en retrait, interceptée par Goran Pandev qui trompait facilement Lobont pour l’égalisation milanaise (41). La deuxième période était équilibrée, un coup franc dangereux de Riise et une belle volée de Jérémy Menez répondant à un but refusé à Milito pour un hors-jeu douteux. Mais l’accélération de l’Inter dans les dernières minutes allait être de trop pour une Roma encore en rodage, au moins défensivement. Tout partait d’un «rush» du défenseur central Lucio, qui évitait deux tacles avant de servir Milito à droite, qui centrait immédiatement pour Samuel Eto’o, beaucoup plus vif que la défense centrale romaine (2-1, 70). Le Camerounais enfonçait le clou dix minutes plus tard. Il profitait d’une erreur de Taddei pour récupérer le ballon et, après un une-deux avec Sneijder, trompait un Lobont loin d’être décisif (3-1, 80).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *