Suspension de l’entraîneur de l’Atletico Madrid

Suspension de l’entraîneur de l’Atletico Madrid

L’UEFA a infligé deux matches de suspension de terrain ferme et un avec sursis en coupes européennes à l’Atletico Madrid, après les incidents survenus face à Marseille en Ligue des champions le 1er octobre, tandis que l’entraîneur Javier Aguirre est suspendu de banc pour deux matches.
Le match de suspension avec sursis est soumis à une période probatoire de cinq ans en compétitions européennes. L’UEFA a reconnu coupable le club madrilène de manquements dans l’organisation du match, ce qui a conduit à des incidents parmi les spectateurs. L’UEFA reproche aussi une «conduite impropre» des supporters de l’Atletico. Le club espagnol écope aussi d’une amende de 150.000 euros. Par ailleurs, l’entraîneur de l’Atletico Javier Aguirre, reconnu coupable de conduite antisportive, est suspendu de banc et vestiaires pour deux matches européens, soit pour les deux matches contre Liverpool, aller et retour, les 22 octobre et 4 novembre. En conséquence, l’Atletico doit jouer ses deux prochains matches de poules à domicile en Ligue des champions à plus de 300 km de Madrid. Cette sanction concerne le match contre Liverpool le 22 octobre et celui contre le PSV Eindhoven le 26 novembre.
L’Atletico a jusqu’au 17 octobre midi pour faire appel. «Nous n’avons pas encore reçu de notification officielle» de l’UEFA, a réagi un porte-parole du club, qui n’a pas dévoilé quelle serait la réaction du club. Le quotidien sportif espagnol Marca assurait mardi que l’Atletico «pourrait envisager de retirer l’équipe de la Ligue des champions». Le président de l’Olympique de Marseille, Pape Diouf, avait dénoncé le soir du match (perdu 2-1 par Marseille) un «contexte lourd de sous-entendus et de violences inacceptables». Des supporteurs marseillais avaient été frappés par la police espagnole et des insultes racistes lancées contre un joueur de l’OM. Le milieu offensif de Marseille, Mathieu Valbuena, avait lui dénoncé deux jours plus tard sur son site internet des insultes proférées par l’entraîneur de l’Atletico Madrid, Javier Aguirre. Le comportement de l’entraîneur du club madrilène est «peu digne, comme celui que nos supporteurs ont subi de la part de la police espagnole», expliquait Valbuena. «Voir nos supporters se faire taper alors qu’ils sont exemplaires et qu’ils étaient à Madrid pour voir un match de football et nous soutenir» est «un véritable scandale», ajoutait-il.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *