Taekwondo : Le trio national entame la compétition

Taekwondo : Le  trio national entame la compétition

Le taekwondo national entrera  en lice avec une nouvelle stratégie, et de nouveaux objectifs mercredi 20 août à Pékin. Après s’être imposé parmi des écoles pionnières de la discipline à travers les performances des champions marocains dans les différentes compétitions régionales, continentales et internationales, le taekwondo national aborde les JO 2008, avec une nouvelle stratégie, plus efficace que lors des deux précédentes éditions à Sydney et à Athènes. À ces éditions, il était question de permettre aux taekwondistes marocains d’acquérir de l’expérience et de se mesurer aux grandes écoles de cette discipline.
En ce moment, les champions marocains visent le podium. Toutes les conditions ont été assurées pour parvenir à cette fin. Pour le sélectionneur national Hassan Ismaïli, cette troisième participation consécutive au JO constitue un nouveau défi à relever pour les joueurs et la Direction technique nationale, eu égard à la lutte sans merci, qui marquera les compétitions, en présence de pays pionniers dans cette discipline, notamment au niveau technique. Sachant que cette fois-ci les responsables de la Fédérétaion royale marocaine de taekwondo (frmt) ont accordé beaucoup d’attention à la préparation psychologique pour évacuer la pression. «Les deux taekwondistes, Mouna Ben Abderrassoul et Abdelkader Zrouri, ont réalisé des résultats fructueux durant leurs carrières et ne devront pas rater l’occasion de monter sur le podium à Pékin», a déclaré le président de la frmt. Maintenant ils veulent forger une place parmi les grandes nations olympiques. Depuis des années, a expliqué le sélectionneur national, la Direction technique nationale s’emploie à mettre en place une équipe compétitive capable de relever les défis à tous les niveaux, avec une importance particulière accordée aux éléments qualifiés pour ces 29 èmes Olympiades de Pékin.
Evaluant les chances de médailles de son groupe, le sélectionneur national a estimé que tous les pays participants représentés par 120 joueurs, partent sur un pied d’égalité en dépit de la présence d’adversaires coriaces, notamment coréens et Chinois, soulignant que le Maroc dispose d’un statut mondialement reconnu dans cette discipline. Ismaïli a toutefois exprimé avant le commencement des compétitions son appréhension que ses protégés tombent sur les grandes nations dès les premiers tours, formulant le vœux que les éléments nationaux puissent se présenter le moral au beau fixe afin de relever tous les défis.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *