Taekwondo : L’Ismaïlia en forme

Taekwondo : L’Ismaïlia en forme

C’est devant un public aussi large que connaisseur du taekwondo que le championnat national dans cette discipline s’est déroulé, les  25 et 26 juin à la salle omnisports Ibn Yacine à Rabat. Organisée par la Fédération royale marocaine de taekwondo et ayant réuni quelque 306 combattants, issus des phases éliminatoires régionales, cette manifestation a connu un franc succès sur les plans organisationnel et compétitions. Chez les garçons, le club de l’Ismaïlia s’est adjugé le trophée tandis que chez les dames, c’est le Hilal de Rabat qui a imposé sa suprématie. L’Ismailia de Meknès s’est taillé la part du lion en décrochant trois titres de champions en récoltant 30 points suivis  de la Centrale de Rabat qui totalisa 26 points avec trois champions, alors que la troisième place est revenue à l’équipe des FAR. Dans les duels, on notera la prestation du représentant de l’oriental Redouane Bengalou (Etoiles Centrales d’Oujda) qui a dicté sa loi à Mohammed Kamali, maître de sa catégorie (-62kg). Dans la catégorie des – 84 kg, Abdelaziz Missiri a régné face à ses pairs. Quand au dernier combat chez les +84 kg El Moudden Faiçal (Ismalia de Meknès) a pris sa revanche face à son adversaire  Mohamed  El Bounnani de l’Olympic de Youssoufia.
Le public présent lors de ce championnat a eu également à apprécier les bonnes surprises de cette année et dont les auteurs principaux montaient pour la première fois au podium, détrônant au passage les ténors de cet art martial. C’est ainsi que de nouveaux champions, issus des villes de Fquih Ben Salah, Youssoufia, Guelmim, Sefrou et Oued Zem, ont volé la vedette à leurs adversaires.
A noter dans ce sens le combat qui a opposé Ilham El Hadi à Mounia Ben M’barek dans la catégorie des (–59 kg). Cette dernière, malgré ses attaques fort impressionnantes, s’est inclinée face à sa rivale qui a su gérer le combat. Un autre nom est également à retenir, celui de Lamia Bekkali, sociétaire d’Ennasr 2000 (Casablanca) qui a pu déstabiliser la défense de Ghizlaine Toubali.
Des prestations qui n’ont pas été sans rassurer le président de la fédération, Driss El Hilali. «On a pu déceler des révélations. Le championnat n’est plus dominé par les combattants de l’axe Casablanca-Rabat. L’occasion pour la direction technique nationale de juger le niveau des combattants  et choisir les meilleurs pour défendre le drapeau national pour les prochaines échéances  internationales », a-t-il déclaré à ALM.
Egalement au menu lors de cette manifestation, et au-delà de la compétition, une exhibition d’art martial effectuée par des poussins et des benjamins. La cérémonie de remise des médailles a été marquée par la présence de l’ambassadeur de la Corée, Jayson Park.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *