Taijitsu et sambo : Résultats de la Coupe du Trône

Taijitsu et sambo : Résultats de la Coupe du Trône

L’unique salle de renommée à El Jadida, «Najib Nâami» rompt avec sa tradition. Elle a pour habitude d’abriter des compétitions de volley et de basket. Mais une fois n’est pas coutume, cette salle a ouvert ses portes cette semaine à une manifestation d’arts martiaux. Il s’agit plus précisément de la Coupe du trône du Taïjitsu et du sambo. Cette manifestation a rassemblé une pléiade d’athlètes issus de plusieurs clubs et associations affiliés à la fédération. Durant la première finale qui a été consacrée à la discipline du taïjitsu, la Coupe du Trône est revenue au cercle des arts-martiaux japonais. Ce-dernier a remporté 32 points en rivalisant avec le cercle municipal de Mohammédia qui a gaggné, quand à lui, 31 points. Cet écart d’un seul point entre les deux protagonistes en dit long sur la lutte acharnée à laquelle ils se sont durement livrés. Autrement dit, le niveau technique était proche l’un de l’autre. Cette situation a plongé les juges dans l’embarras total. Juste avant d’annoncer les résultats, les juges hésitaient encore. C’était, en effet, difficile de départager ces deux équipes. Mais, selon l’avis des observateurs sur place, l’arbitrage était au niveau escompté puisque aucune réclamation n’a été signalée que ce soit avant ou après la compétition.
Il y a lieu de signaler que les arbitres de cette compétition ont veillé à l’application de la réglementation en vigueur dictée par la Fédération internationale de Sambo. Parmi les juges de cette Coupe du Trône figurent des noms comme Mohamed Aberouz El Khaldi, Abderrahim, Aïchi Abdelaziz, Nabil Najih, Matil Aziz, Jamil Fellah et Mabchour Mohamed.
Pour rappel, la discipline du sambo a connu une suprématie incontestée de la part du Raja de Casablanca. Cette équipe, a au bout de cinq finales, réussi a remporter quatre victoires devant le Cercle des arts martiaux japonais avec un seul combat.
Ainsi la Coupe du Trône revient au Raja qui n’a pas failli à sa tradition. L’arbitrage à son tour était au rendez-vous avec les référés internationaux : Latif Idrissi, Imad Mohamed, El Khaldi, Aïchi, Fawzi, Salim et Asmaâ Eddahar.
En somme, ces deux finales de la Coupe du Trône ont permis à de nouveaux athlètes de renforcer les équipes nationales en vue des prochaines échéances continentales, régionales et internationales.
Cette fête des arts martiaux a été organisée en collaboration avec le conseil municipal de la ville et le club Felin des sports. Selon les observateurs et spécialistes des arts martiaux, la compétition a connu un succès éclatant. Tout le mérite revient d’abord au public qui a encouragé les athlètes et les membres de la FRMST qui se sont montrés à la hauteur de leur tâche. Cette manifestation a été clôturée par une cérémonie de remises des coupes et des médailles aux vainqueurs. Tout cela en présence du président de la fédération des arts martiaux et de plusieurs personnalités de la ville d’El Jadida.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *