Tanzanie-Maroc : Rachid Taoussi pense «local»

Tanzanie-Maroc : Rachid Taoussi pense «local»

Désormais les joueurs locaux ne seront plus marginalisés par Rachid Taoussi. Le sélectionneur national a dévoilé sa liste des 24 joueurs qui se déplaceront en Tanzanie, le 24 mars à Dar Essalam, pour le compte de la 3è journée (groupe C) des éliminatoires de la Coupe du monde (Brésil-2014) de football. Ainsi le successeur d’Eric Gerets s’appuiera sur une ossature locale. Il a convoqué 8 joueurs seulement évoluant à l’étranger, contre 16 éléments des championnats nationaux de 1ère et 2è divisions. On retiendra cependant la non-convocation de plusieurs cadres, soit à cause de blessures, soit pour manque de compétitivité. Ainsi, Mehdi Benatia (Udinese/Italie) et Ahmed Kantari (Brest/France), blessés, ne seront pas du voyage, de même que Oussama Assaidi (Liverpool/Angleterre), Mounir El Hamdaoui (Fiorentina/Italie), Younes Belhanda et Abdelhamid El Kaoutari (Montpellier/France), ou encore Karim El Ahmadi (Aston Villa/Angleterre).
A travers ce choix Rachid Taoussi donne plus de valeur aux joueurs du championnat national marginalisés par leurs prédécesseurs. À cet effet, on notera, notamment, la convocation de 6 joueurs de l’AS FAR, 3 du Moghreb de Fès, 2 du Raja de Casablanca et du FUS de Rabat, outre le sociétaire du Kawkab de Marrakech (2è division), Abdejalil Jbira. Après deux matchs disputés, les Lions de l’Atlas occupent la 3è place de la poule C avec 2 points, engrangés en 2 nuls face, respectivement, à la Gambie (1-1) et à la Côte d’Ivoire (2-2). Les Eléphants sont en tête avec 4 points, devant la Tanzanie (3 pts), alors que la Gambie ferme la marche avec 1 seule unité. À titre indicatif, la sélection nationale a reculé de 3 places au classement de la Fédération internationale (FIFA), publié jeudi 14 mars, pointant désormais à la 77è position. Au niveau africain, les protégés de Rachid Taoussi ont rétrogradé à la 18è place, dans un classement toujours dominé par la Côte d’Ivoire (13è mondiale), devant le Ghana (20è) et le Mali (24è), alors que le Nigéria, champion d’Afrique en titre, a conservé sa 4è place (30è).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *