Tennis : Chaki, tête de série au «Future»

Tennis : Chaki, tête de série au «Future»

Après l’Algérie et la Tunisie, c’est au tour du Maroc d’accueillir les tournois «Future». Ainsi le Tennis Club de Kénitra organisera, du 25 juin au 1er juillet, sous l’égide de la Fédération royale marocaine de tennis, un tournoi international «Future», doté de 10.000 dollars.
«C’est le deuxième tournoi organisé à Kénitra après celui de 1992. On avait deux mois pour tout préparer. Avec l’aide des autorités et de la wilaya, on n’a pas pris de retard. D’ailleurs, je tiens à les remercier pour le soutien qu’ils nous ont apporté», déclare Chafik Sader, directeur du tournoi.
Cette fois, les tennismen marocains seront têtes de série. Cinq joueurs nationaux figurent au top 10 du tableau final. Il s’agit de Rabie Chaki (n°1 du tournoi), l’espoir du tennis national, Laâraj Mounir (n° 2), Laâmrani Réda (n°3), Fettar Anas (n°5) et Mehdi Ziadi (n°6). L’étape qualificative de ce tournoi débutera le samedi. Le tableau final, lui, commencera à partir de lundi. Plusieurs pays européens seront représentés comme l’Italie, la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne ou encore la Slovaquie. Côté maghrébin, il faut noter la participation de joueurs algériens, mais aussi tunisiens.
Les Marocains restent grands favoris.
Nos tennismen avaient déjà dominé les six tournois «Future» qui se sont déroulés en Algérie puis en Tunisie. Au tournoi de Sousse en Tunisie, par exemple, les tennismen marocains ont raflé les titres du simple et du double messieurs. Cette compétition avait même connu une finale 100% marocaine qui a été remportée par Mehdi Ziadi, vice-champion d’Afrique, aux dépens de Reda El Amrani.
Et en double, le duo composé de Younes Rachdi et Reda El Amrani a battu en finale l’équipe française composée de Romane Hardy et Frédéric Jean-Claude.
«Les Marocains ont de fortes chances de s’imposer lors de ce tournoi. Ils avaient déjà dominé des tournois à l’extérieur. Aujourd’hui, ils seront soutenus par le public marocain ce qui leur donnera certainement un avantage», déclare Mohammed Benamar, directeur technique national. Le tournoi de Kénitra, soutenu par la Fédération internationale de tennis (ITF), fait partie d’un circuit maghrébin «Future», initié par la FRMT.
Les «Future» sont des tournois, dont les gains ne dépassent pas 10.000 dollars. Ils permettent à certains joueurs, qui ne peuvent pas participer aux grandes manifestations, d’améliorer leurs classements ITF.
«Les tournois "Future" sont une sorte de tremplin pour les joueurs qui font leur entrée au circuit professionnel», souligne, pour sa part, Khalid Outaleb, président de la commission technique à la FRMT. La prochaine étape «Future» se déroulera au Stade Marocain à Rabat qui sera suivie par l’étape de Khemisset.  

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *