Tennis : «Future international» au Maroc

Tennis : «Future international» au Maroc

Il pèse gros. Le tournoi «Future international» est doté d’une somme allant de 10.000 dollars à 15.000 dollars pour chacune des cinq étapes au programme.
Pour Khaled Outaleb, responsable du comité technique de la Fédération royale marocaine du tennis, ce type de tournoi, organisé partout dans le monde, permet aux professionnels du tennis de gagner des points ATP pour améliorer leur classement mondial. «Le Maroc, souligne-t-il, abrite comme d’habitude, cinq étapes, dont la première s’est déroulée à Oujda au mois de février dernier. La somme octroyée au gagnant a été de 15.000 dollars et il s’agissait de notre champion national Younès El Aynaoui qui a battu en finale le Roumain Grivol».
La seconde étape a eu lieu, quant à elle, au club de l’Office national des chemins de fer à Rabat. L’Argentin Maxime Gonzales, 5ème tête de série, a battu le Marocain Rabie Chaki, 4e  au classement national. Le gagnant a empoché la somme de 15.000 dollars. La troisième étape a démarré le 25 juin et se poursuivra dimanche 1er juillet à Kénitra. «Ensuite, la compétition se disputera au Stade Marocain de Rabat et à la ville de Khémisset qui abriteront les 4ème et 5ème étapes. Pour chacune de ces étapes, il y aura 10.000 à gagner», précise M. Outaleb.
Ce dernier tient aussi à souligner que, pour le Maroc, c’est une chance d’organiser ce genre de tournoi tout comme la Tunisie, l’Egypte et de l’ Algérie. Ces tournois, organisés dans le nord de l’Afrique, offrent une occasion pour les professionnels marocains d’acquérir une expérience et de gagner des points au niveau de l’ATP.
Au point de vue importance, M. Outaleb explique que ce tournoi Future arrive après le circuit supérieur : «Challenger». Ce dernier est l’un des meilleurs circuits de l’ATP. Plusieurs étapes du «Challenger» ont été organisés dans un premier temps au club Wifaq de  Rabat.
La première étape de ce circuit a été dotée de 35.000 dollars. De même que la seconde qui s’est déroulée au Royal Tennis de Fès. 
La troisième étape, au complexe Al Amal de Casablanca, a permis au gagnant de décrocher la somme de 75.000 dollars. Un prix similaire à celui de la quatrième et dernière étape du circuit international de tennis «ATP challenger 2007», organisé au Royal Tennis Club de Marrakech et remportée par Younès Aynaoui.
«Bien plus important que le Challenger, le Grand Prix Hassan II, doté de 415. 000 dollars, fait gagner beaucoup de points ATP. Ceci nous rend fières, puisque le Maroc a instauré un circuit professionnel et international du tennis. Cela permet à nos jeunes espoirs d’améliorer leur classement sur le plan mondial. D’ailleurs, beaucoup de nos tennisman marocains se sont illustrés au cours des tournois de la Tunisie, notamment Rabie Chaki, Réda El Amrani et Mehdi Ziadi», insiste-t-il. Ces circuits du tennis mondial, organisés au Maroc, restent, donc, pour les professionnels une occasion pour se mesurer aux meilleurs.


Tournoi «Future» de Kenitra : Les Marocains prolongent leur aventure

Les Marocains classés tête de série de 1 à 4 au «Future» international de tennis de Kenitra ont obtenu leur qualification pour les quarts de finale de cette épreuve dotée de 10.000 dollars, à l’issue du 2è tour disputé mercredi.
Voici, par ailleurs, les résultats complets des huitièmes de finale :
Rabie Chaki (N.1/Mar) bat Edward Seator (Ang)           6-2, 6-1.
Giacomo Pirozzi (Ita) bat Younes Rachidi (N.8/Mar)      1-6, 6-1, 6-2.
Mehdi Ziadi (N.4/Mar) bat Wael Kilani (Tun)                 6-3, 6-1.
Christophe Lenzi (Fra) bat Maxime Bonami (Fra)          6-4, 6-2.
Nicolas Grammare (Fra) bat Bassam Beidas (Lib)          6-3, 2-6, 7-6 (5).
Reda El Amrani (N.3/Mar) bat Giulio Torroni (Ita)          6-4, 6-2.
Florian Reynet (Fra) bat Motaz Abou El Kkair (N.5/Egy) 6-0, 7-6 (6).
Mounir El Aarej (N.2/Mar) bat Omar Hedayet (Egy)       6-0, 6-2.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *