PROMO ALM
PROMO ALM

Tennis : Grand Prix SAR Lalla Meryem

Les travaux du comité organisateur laissent présager une réussite  de ce rendez-vous féminin et en lisant le tableau final, on apercevra des noms intéressants, telle la Chinoise Li Na, 41e WTA, Raymond Lisa 47eme WTA , l’Américaine Camerin Maria Elena (57e) et l’heureuse gagnante de la précédente édition, la Française Emilie Loit.
Lors d’une conférence de presse tenue à cette occasion, le président de la Fédération royale marocaine de Tennis, Mohammed M’Jid a invité toutes les associations féminines de Rabat  à se mobiliser pour la réussite de cette édition, contribuant ainsi à la promotion du tennis féminin. Concernant le tennis national, le président de la FRMT a informé l’assistance que la fédération vient de conclure des conventions de partenariat avec les différentes instances de l’enseignement national, pour la vulgarisation du tennis, en allant vers les écoles ou en recevant les écoliers au sein des clubs, dont la mission est d’élargir la pratique de ce sport.
Pour M. M’Jid, le développement de ce sport est tributaire des clubs et le rôle de la fédération se limite à coordonner et à superviser.
Prenant la parole, le président du Riad Club, Guillaume Gilles s’est dit fier d’organiser un tournoi de grande envergure, rappelant que les membres du club ne ménageront aucun effort pour la réussite  de cette édition, dans un club où les événements internationaux sont devenus une tradition. De son côté, Mohamed Taki a rappelé que le Riad  club a déjà organisé de grands tournois, mais que ce Grand Prix SAR Lalla Meryem revêt une autre dimension et les retombées seront multiples. D’abord, l’amélioration des compétences marocaines du tennis, mais il a aussi évoqué les effets sur le tourisme marocain. Concernant la participation nationale, le directeur a souligné que le Maroc est représenté par le duo Bahia Mohtassine et Habiba Ifrakh, qui seront motivées par le public. Elles auront aussi la possibilité de gagner des points WTA. La partie ne sera pas facile car elles devront se mesurer à des joueuses classées dans les deux cents premières WTA.
Joignant l’utile à l’agréable, le comité d’organisation prévoit que les instruments de musique prennent le relais des raquettes, en offrant d’agréables moments nocturnes tout au long du tournoi, avec de la musique moderne du karaoké, mais aussi la Dakka Marrakchia et Gnawa.
Les participantes étrangères découvriront également la cérémonie traditionnelle du mariage marocain. En fin, le Riad Club offrira des moments d’émotions de tennis dans une ambiance culturelle et artistique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *