Tennis : La Russe Elena Dementieva championne olympique

La Russe Elena Dementieva s’est imposée en finale du tournoi de tennis féminin des Jeux de Pékin en battant sa compatriote Dinara Safina en trois manches 3-6 7-5 6-3.
Les Russes réalisent le triplé puisque dans le match pour la troisième place, Vera Zvonareva, onzième joueuse mondiale, a battu la Chinoise Na Li en deux sets 6-0 7-5. C’est la plus belle victoire de la carrière de Dementieva. La Moscovite n’a jamais réussi à gagner en Grand Chelem malgré deux finales à Roland-Garros et à l’US Open en 2004. Ce résultat confirme le retour au premier plan de cette championne de 26 ans, l’une des initiatrices de la percée russe dans le tennis féminin. La Russe, longtemps handicapée par un service faible, qu’elle a désormais bien amélioré, et par un mental fragile, a regagné sa place dans le Top 10 cette saison après deux années difficile. Elle était demi-finaliste à Wimbledon en juillet. C’est déjà sur la scène olympique qu’elle avait réussi un de ses premiers résultats probants. A Sydney, en 2000, elle avait pris la médaille d’argent du simple derrière l’Américaine Venus Williams, à l’âge de 18 ans.
Les soeurs Williams ont battu en finale les Espagnoles Virginia Ruano et Anabel Medina en deux sets 6-2, 6-0. C’est le deuxième titre olympique des deux soeurs en double, après celui de Sydney en 2000.
Les Williams ont également à leur palmarès sept tournois du Grand Chelem en double, dont le dernier Wimbledon pour Venus. Samedi, malgré l’énorme déception de son échec en simple, Roger Federer s’est en partie consolé avec la médaille d’or du double conquise avec son copain suisse Stanislas Wawrinka contre les Suédois Thomas Johansson et Simon Aspelin en quatre sets 6-3, 6-4, 6-7 (4/7), 6-3.
Mais vu la série noire dans laquelle il est empêtré depuis le début de l’année, toutes les victoires sont bonnes à prendre pour le Suisse, battu dans les trois premiers tournois du Grand Chelem de l’année et condamné à perdre sa place de N.1 mondial dans une semaine au profit de Rafael Nadal.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *