Top 9 : Le Maroc en finale

Top 9 : Le Maroc en finale

Dimanche dernier à Antananarivo, les ruggers nationaux ont réussi haut la main leur passage à la finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2003. Dans la capitale malgache, et devant quelque 3500 spectateurs, l’équipe nationale de rugby a pris le meilleur sur la sélection locale lors de la demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations ou le Top 9. A la mi-temps, les nationaux étaient pourtant menés à la marque sur le score de 24 à 19. Mais l’expérience des rugbymen marocains, dont la plupart évoluent en championnat français, a pesé lourd lors de cette rencontre arbitrée par le trio français Daniel Gilet, Patrick Pechambert et Pierre Masson. En effet, le sélectionneur national, le Français Bernard Delbreil a composé son groupe de professionnels marocains en France. Seuls Anwar Akram Rhaïlly, Soufiane Qelaï, Hicham Bencheikh et Boubker Boujouala évoluent en championnat national. Le Maroc affrontera en finale, le 20 décembre prochain à Casablanca, la Zambie, vainqueur de la deuxième demi-finale aux dépens de l’Ouganda. Les Marocains, qui étaient engagés dans le groupe A de ce Top 9, avaient battu au premier la Tunisie par forfait puis la Côte d’Ivoire (18-16) à Abidjan, terminant premiers de leur groupe. La seconde poule, dans laquelle évoluait la Namibie, le Botswana et le Kenya, a été littéralement dominée par les Namibiens. Premiers du groupe, ils ont assuré haut la main une place en demi-finale. Les deux autres demi-finalistes évoluaient dans le troisième groupe du Top 9. Madagascar s’est classé premier alors que l’Ouganda a accédé au carré d’or grâce à son deuxième meilleur classement. Il est à signaler que cette nouvelle formule de Coupe africaine des nations a été récemment instaurée par la Confédération africaine de rugby (CAR). Cette dernière, présidée par le Marocain Aziz Bougja, a mis sur pied plusieurs changements touchant les compétitions africaines en vue de vulgariser et d’encourager la pratique du rugby au niveau des équipes nationales notamment. C’est dans cet esprit que la CAN de rugby, tournoi qui ne regroupait que les six meilleures nations sur le plan continental, a été remplacée par le Top 9. Les deux premières éditions de la CAN, qui ont eu lieu en 2001 et 2002, ont en effet été dominées par l’Afrique du Sud, pays à la grande tradition rugbystique, qui les a remportées aux dépens du Maroc. L’instance africaine a donc décidé d’élargir la compétition à neuf pays en excluant l’Afrique du Sud, dont le niveau est très élevé et qui s’apprête pour le moment à prendre part au Mondial de rugby qui débutera le 6 octobre prochain en Australie. La CAR a également créé un nouveau tournoi, le Top 16, dont les phases finales auront lieu du 6 au 12 octobre à Bamako. Les huit finalistes sont le Mali, le Sénégal, le Cameroun, le Togo, le Ghana, le Bénin, la Mauritanie et le Nigeria. D’autre part, le Maroc s’apprête à accueillir le tournoi africain de qualification au 36ème championnat du monde des juniors qui se tiendra en 2004. Cette compétition, qui sera organisée à Rabat du 14 au 19 octobre, décidera qui du Maroc, de la Tunisie, de l’Ouganda ou du Kenya accompagnera l’Afrique du Sud et la Namibie pour le mondial des moins de 18 ans.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *