Tottenham-AC Milan : Une première pour les «Spurs»

Tottenham-AC Milan : Une première pour les «Spurs»

Tottenham s’est qualifié pour la première fois de son histoire pour les quarts de finale de la Ligue des champions en tenant en échec l’AC Milan 0 à 0, mercredi à White Hart Lane, en match retour des 8e de finale. Les «Spurs», qui n’en sont qu’à leur deuxième participation à la plus prestigieuse Coupe d’Europe après celle de… 1962, ont réussi à préserver l’avantage acquis en Italie (1-0) grâce à un but de Peter Crouch. Alors que l’entraîneur Harry Redknapp avait annoncé une stratégie offensive, les Londoniens ont été obligés de faire le dos rond pendant toute la première période face aux attaques des Milanais. Dominateurs en milieu de terrain, malgré l’absence de leur poumon Gattuso, suspendu pour avoir donné un coup de tête à l’entraîneur-adjoint de Tottenham Joe Jordan à l’aller, les Rossoneri n’ont manqué qu’un peu de tranchant dans le dernier geste pour prendre les devants.
Un bon coup franc d’Ibrahimovic a été arrêté par le gardien Gomes (16), qui allait récidiver un peu plus tard sur un tir de près de son compatriote brésilien Pato (32). Entre-temps, Gallas avait dégagé in extremis sur la ligne (26). Le match a pris une tournure différente au retour des vestiaires, Redknapp ayant probablement convaincu ses hommes qu’ils ne tiendraient pas tout le match en se recroquevillant derrière. Les «Spurs», qui alignaient bien Rafael Van der Vaart dès le coup d’envoi, mais pas Gareth Bale – encore trop juste après six semaines, le jeune Gallois allait remplacer le Néerlandais à la 66e minute – ont enfin refusé la domination milanaise. Ils ont toutefois eu des difficultés à se procurer des occasions à cause d’une tactique offensive un peu stéréotypée: de longs ballons dans la surface cherchant la tête du géant Crouch, qui a commis plus de fautes que réussi de remises. Dans les 25 dernières minutes, l’AC Milan, qui cherchait à retrouver les quarts de finale de la Ligue des champions pour la première fois depuis 2007, a jeté ses dernières forces dans la bagarre.
Robinho a tiré à côté après une action confuse dans la surface (65), puis Pato a failli marquer d’une frappe sèche juste à côté (78). Mais Tottenham a résisté à la pression de plus en plus forte pour s’offrir le scalp du sextuple champion d’Europe après une dernière reprise de Robinho au-dessus dans les arrêts de jeu.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *