Tour cycliste du Maroc -5ème étape- : Essaid Abelouache annonce la couleur

Tour cycliste du Maroc -5ème étape-  : Essaid Abelouache annonce  la couleur

Après la 4ème étape du Tour cycliste du Maroc qui a été annulée au niveau du 33ème kilomètre en raison des conditions météorologiques défavorables, la 5ème étape, disputée entre Fès et Meknès, (103 km) a été remportée, mardi, par Essaid Abelouache, alors que le Français Mathieu Perget a conservé son maillot jaune endossé depuis la 2ème étape. Ainsi Abelouache s’est imposé en 2h 24min 15sec (moyenne de 42,01 km/h), devançant les Slovaques Matej Jurco et Marek Canecky. Alors que Adil Jelloul a échoué au pied du podium, à 3 secondes du vainqueur.
«Je connaissais par cœur le parcours de cette étape, qui nonobstant sa courte distance, exigeait une préparation physique consistante», a affirmé Essaid Abelouache, vainqueur également de la première étape ayant relié Rabat à Larache. «J’avais tellement envie de l’emporter à Meknès. Je tiens à remercier mon coéquipier Adil Jelloul qui m’a énormément aidé, notamment dans les derniers kilomètres», a-t-il dit, ajoutant que «mon objectif désormais est de conserver le maillot vert, que j’espère ajouter à mon palmarès». Après presque une heure de course (45 km), trois coureurs ont réussi à se détacher du peloton à l’instar d’Essaid Abelouache, Matej Jurco et Nabil Baz avec une avance qui passera de 10 à 20 secondes. Seuls le Slovaque Marek Canecky et Adil Jelloul sont parvenus à rejoindre l’échappée qui réussira petit à petit à gagner du temps sur le peloton. L’écart sera porté à 3 min 40 (66 km), puis à 4 min (75 km), le peloton, qui comprenait le maillot jaune, Mathieu Perget, se contentant de laisser faire l’échappée et gérer tranquillement son effort. A 10 km de la ligne d’arrivée, Adil Jelloul passera à la vitesse supérieure, imité par Jurco, ce qui a énormément profité à Abelouache, qui l’a emporté au sprint.
Au classement général, Mathieu mène loin devant avec un total de 16h 15min 43sec, devançant de 7min 01 le Slovaque Maros Kovac et le Kazakh Andrey Mizurov. Le Marocain Adil Jelloul, qui même en gagnant 2min 4sec au classement général, reste largement devancé par le Français (à 13min 41).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *