Tour cycliste du Maroc : Première victoire d’étape pour le Maroc

Tour cycliste du Maroc : Première victoire d’étape pour le Maroc

La cinquième étape du Tour cycliste du Maroc a connu un remake de l’édition précédente. En effet, une nouvelle fois, un Marocain, Mohamed Regragui, s’est adjugé, mardi, l’étape disputée entre Tinghir et Ouarzazate (164 km). Regragui signe ainsi la première victoire d’étape marocaine comme ce fut le cas l’an dernier pour Tarik Châoufi, vainqueur, qui avait également remporté la cinquième étape disputée alors entre Marrakech et Béni Mellal.
Mohamed Regragui (équipe A) a dû batailler dur notamment contre le Français Flavien Chipault et l’Allemand Julian Rammler avant de terminer premier.
Le cycliste marocain a remporté l’étape Tinghir-Ouarzazate en 3 h 52 mn 09 sec, devançant de 43 sec Chipault et de 48 sec le Sud-africain Lange Malcom.
Cette victoire n’a pas été facile pour Regragui dans la mesure qu’il s’agissait d’une étape particulièrement pénible à cause de l’altitude, des virages étroits et rapides et des cols, dont un de 4ème catégorie (105è km), sans oublier la chaleur qui frôlait les 38° C.
Dès le 13ème km, Rammler a effectué une échappée, avant d’être rejoint par Regragui et Chipault. Ce trio de tête arrive à creuser l’écart à plus de 3 mn 30 sec du peloton de poursuite composé des Sud-africains Nicolas White et Daniel Spence.
Regragui et Rammler ont, ensuite, pris la tête, distançant de plus de 4 km le reste des coureurs. Ils ont chevauché en duo à travers Dades (48ème km) Kelaât Megouna (70ème km) et Sekkoura (120ème km), avant que l’Allemand ne cède à dix km de la ligne d’arrivée. La dernière entrée victorieuse à Ouarzazate d’un coureur marocain était celle de Brahim Ben Billa en 1989. Regragui a affirmé qu’il avait une détermination, depuis le départ, de franchir la ligne d’arrivée en premier et à offrir au Maroc la première victoire d’étape de cette 20ème édition du Tour.
«La victoire de Regragui, amplement méritée, vu les efforts qu’il a consentis, réduit l’écart entre l’équipe marocaine A et l’équipe sud-africaine B au classement général par équipes, ce qui constitue un stimulant pour les nationaux qui ont un titre à défendre», a déclaré le Directeur technique national, Mustapha Nejjari. Le classement général par équipes n’a pas connu de grands changements.
L’équipe sud-africaine B conserve la première place (54 h 17 mn 12 sec), suivie de l’équipe du Maroc A (54 h 21 mn 21 sec) et de la formation sud-africaine A (54 h 24 mn 04 sec).
Le Sud-Africain Nicolas White (B), lui, garde ses maillots jaune, de leader du classement général par temps, et vert, du premier du classement général par points. Et son compatriote Daniel Spence (B) détient toujours le maillot à pois du meilleur grimpeur. «L’équipe affiche la volonté de remporter le titre de cette édition malgré la concurrence d’adversaires de taille comme le Maroc, la Tunisie, l’Allemagne et la France, estimant que le Tour est, jusqu’à présent, une réussite aux niveaux technique et organisationnel», a, pour sa part, affirmé Jacques Fullard, le directeur technique de l’équipe sud-africaine B.

Classements généraux après la 5ème étape :

Classement général :

1. Nicolas White (RSA/B) 18h 06mn 09sec
2. Neil Mac Donald (RSA/B) à 22 sec
3. Daniel Spence (RSA/B) à 23 sec
4. Rafaâ Chtioui (TUN) à 33 sec
5. Waylon Woolcock (RSAB) à 42 sec

Classement général par points :

1. Nicolas White (RSA/B) 32
2. Rafaâ Chtioui (TUN) 30
3. Daniel Spence (RSA/B) 30
4. Malcom Lange (RSA/B) 30
5. Chris Willemse (RSA/A) 22

Classement général par équipes :

1. Afrique du Sud B 54 h 17 mn 12 sec
2. Maroc A 54 h 21 mn 21 sec
3. Afrique du Sud A 54 h 24 mn 04 sec
4. Tunisie 54 h 41 mn 14 sec
5. France 54 h 47 mn 53 sec.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *