Tour de France : Fédrigo remporte la 14ème étape

Pierrick Fédrigo s’est joué de l’Italien Salvatore Commesso à l’arrivée à Gap pour remporter, dimanche, la 14e étape du Tour de France cycliste, toujours mené par l’Espagnol Oscar Pereiro.
Fédrigo a signé le troisième succès pour le cyclisme français depuis le départ, après les victoires de Jimmy Casper à Strasbourg (1re étape) et Sylvain Calzati à Lorient (8e étape).
Fédrigo et Commesso, derniers rescapés d’une longue échappée, ont résisté au retour du peloton dans cette dure étape de moyenne montagne (180,5 km), rendue encore plus éprouvante par la chaleur (56 degrés au sol!). Tous deux, ainsi que le Belge Mario Aerts , ont évité une chute spectaculaire, à une quarantaine de kilomètres de Gap, qui a éliminé leurs trois autres compagnons d’une échappée lancée à partir du 33e kilomètre, après de nombreux mouvements offensifs en début d’étape. Le Belge Rik Verbrugghe, en tête du groupe, et l’Allemand Matthias Kessler, qui n’a pu éviter l’Espagnol David Canada, ont basculé par-dessus la glissière de sécurité à la sortie d’un virage fermé. Verbrugghe est retombé dans le fossé en contrebas, sans perdre conscience. Il a été touché principalement à la jambe gauche (fracture du fémur), selon le premier diagnostic médical. Canada, qui est resté sur la chaussée, souffre d’une fracture de la clavicule droite. Le Belge et l’Espagnol ont abandonné, au contraire de Kessler qui est reparti malgré le traumatisme de cette chute rappelant celle de l’Espagnol Joseba Beloki, près de Gap déjà, dans le Tour 2003, quand l’Américain Lance Armstrong avait dû couper à travers champs. Les trois rescapés de l’échappée se sont présentés au pied de la dernière montée, le col de la Sentinelle (2e catégorie), avec un avantage de 1 min 50 sec. Aerts, condamné par un démarrage de Fédrigo, a dû laisser partir le duo franco-italien qui a basculé au sommet, à moins de 10 kilomètres de l’arrivée, avec une trentaine de secondes d’avance sur les premiers poursuivants (Boogerd, Schleck, Azevedo). Dans la descente, Fédrigo et Commesso ont préservé une courte avance sur les poursuivants pour se disputer la victoire malgré la sortie dans le dernier kilomètre de l’Américain Christian Vandevelde, troisième sur la ligne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *