Tour d’Italie : Di Luca sacré vainqueur

Tour d’Italie : Di Luca sacré vainqueur

Sur le podium, Danilo Di Luca est comme un gosse. A 31 ans, il vient de réaliser son rêve: inscrire son nom dans l’histoire du Tour d’Italie. «C’est le plus beau jour de ma vie. C’est la plus belle course du monde», s’exclame-t-il à sa descente. Depuis 23 ans, il y pensait. Depuis le jour où, à huit ans, il décida de monter sur un vélo. Mais jusque-là, la course rose se refusait à lui. Son meilleur résultat restait une 4ème place acquise en 2005, l’année de son explosion au plus haut niveau. Il réalise le doublé Amstel Gold Race-Flèche Wallonne, s’adjuge le tout premier classement final du ProTour et endosse alors le statut de coureur de classiques. En trois semaines, le "Killer" a montré qu’il valait mieux que ça. «J’ai toujours eu conscience d’être fort, j’ai toujours su que je pouvais gagner le Giro. J’avais raison. J’ai apporté un démenti à tous les sceptiques», clame Di Luca à l’arrivée à Milan. Et son succès, le coureur de la Liquigas l’a construit méticuleusement, en étudiant cet hiver le plus précisément possible le parcours du contre-la-montre par équipes inaugural de La Maddalena. Sa formation a, dès le premier jour, annoncé la couleur à ses rivaux, Saunier Duval en tête qui perdait déjà 1’25".

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *