Tour du Maroc de cyclisme : Une deuxième étape périlleuse pour les coureurs marocains

Tour du Maroc de cyclisme : Une deuxième étape périlleuse pour les coureurs marocains

Les villes programmées lors de cette 31è édition du Tour du Maroc correspondent aux villes candidates à l’organisation de la Coupe du monde de football en 2026.

Le coup d’envoi de la 31è édition du Tour du Maroc de cyclisme a été donné vendredi à Rabat, avec la participation de 120 coureurs représentant une vingtaine d’équipes issues des quatre coins du globe.

Cette étape inaugurale a mené la caravane de la capitale du Royaume vers Meknès sur une distance de 135,2 km avec comme enjeu le premier maillot jaune du Tour et qui est revenu à l’Italien Jakub Mareczko alors que le Marocain Salaheddine Mraouni a accroché la troisième marche du podium.

Mareczko, de l’équipe «Wilier Triestina-Selle Italia», a parcouru les 135,2 km de l’étape en 2h58min52sec.

La deuxième étape qui a eu lieu samedi était particulièrement mouvementée et a vu Louis Pijourlet, de l’équipe «Vendée U pays de la Loire», voler la vedette. En plus des 120 coureurs représentant les 22 équipes participantes, la pluie a également été au rendez-vous pour le coup d’envoi de cette étape qui a été marquée par la chute d’El Kouraji Mouhcine, à moins de 25 km de la ligne d’arrivée.

Une chute qui a profité au cycliste français qui est venu à bout des 158 km de l’étape en 4h27min et 24 sec, devant l’Américain Vermeulen Alexey, de la formation «Interpro Stradalli Cycling», deuxième, et l’Algérien Youcef Reguigui (Sovac-Natura4Ever), troisième.

Ce coup du sort vient contrarier les plans de l’équipe du Maroc qui espérait endosser le maillot jaune grâce à Soufiane Haddi, 4è de l’étape.

S’agissant de l’état de santé d’El Kouraji, le Marocain, qui a été contraint à l’abandon, souffrirait d’une fracture de la clavicule, selon le directeur technique de l’équipe nationale Yann Dejan.

La troisième étape, la plus longue du Tour, a relié dimanche Béni Mellal à Marrakech sur une distance de 193,5 km.

Organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI par la Fédération royale marocaine du cyclisme (FRMC), cette édition s’inscrit dans le calendrier de l’Africa Tour de l’Union cycliste internationale (UCI) et se déroule du 6 au 15 avril sur près de 1.600 km parcourus durant 10 étapes.

Dans une déclaration à la presse, Mohammed Belmahi, président de la FRMC, a souligné que le Tour du Maroc de cyclisme est un patrimoine national qui contribue au rayonnement du Royaume.

Il a fait savoir que les villes programmées lors de cette 31è édition du Tour du Maroc correspondent aux villes candidates à l’organisation de la Coupe du monde de football en 2026, précisant que l’édition 2018 traversera sept régions du Royaume et une centaine de communes rurales.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *