Tour préliminaire: Coupes africaines : MAS, FUS et IRT proches de la qualification

Tour préliminaire: Coupes africaines : MAS, FUS et IRT proches de la qualification

Si on se réfère aux données actuelles, les équipes marocaines engagées en Coupes africaines ont presque toutes pris une sérieuse option pour franchir confortablement le tour préliminaire.

A commencer par le Moghreb de Fès qui a rempli parfaitement son contrat lors du match aller face du Club Athlétique Renaissance Aiglons du Congo-Brazzaville au Grand stade de Fès comptant pour la Coupe des confédérations. Les supporters ne regretteront pas de s’être rendus au stade. Leur soutien a été d’une grande utilité. Cependant pour le match retour prévu ce samedi, le MAS devrait faire sans son 12ème joueur. La tâche sera difficile malgré les trois buts d’avance que les Congolais devront rattraper. Et pour motiver les joueurs davantage, Khalid Benouhoud, porte-parole du club de la capitale spirituelle, a affirmé que la direction réserve de grosses primes.

Mais il faudra beaucoup plus que les primes pour les joueurs de l’Ittihad Tanger pour passer au prochain tour. Bien qu’ils aient réussi à arracher une précieuse victoire de l’antre de l’AS Douane au Niger, la mission reste délicate. Dimanche, Abdelhaq Benchikha devrait la disputer prudemment. A noter que l’effectif de l’IRT sera renforcé par le retour de Youssef Sekour guéri de sa blessure.

En ce qui concerne la Ligue des Champions d’Afrique, le FUS de Rabat qui est rentré au bercail avec un nul (1-1) de Sierra Leone où il affrontait le champion local, le FC Johansens, devrait rester sur ses gardes. Le coach Walid Regragui a bien déclaré qu’il n’y aura que la victoire qui va rassasier l’appétit de ses poulains. La rencontre est prévue ce samedi à partir de 19h30 au stade du FUS.

Par ailleurs, le Wydad de Casablanca a été exempté du tour préliminaire du fait d’il a atteint les demi-finales lors de l’édition précédente.

Il est à rappeler que ces nouvelles éditions ne manquent pas de nouveautés. Les primes de performances relatives à la Ligue des Champions et à la Coupe de la CAF ont été revues à la hausse en novembre dernier, lors de la dernière assemblée générale de l’instance africaine tenue au Caire. Le vainqueur de la C1 2017 empochera 2,5 millions de dollars contre 1,5 million précédemment (+66.67%) alors que le vainqueur de la Coupe en 2017 touchera 1,25 million de dollars contre 660.000 (+89.39%).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *