Tournoi de Toulon : Le Maroc termine deuxième

Tournoi de Toulon : Le Maroc termine deuxième

Ceux qui avaient parié que l’équipe marocaine des moins de 20 ans ne fera pas long feu au tournoi de Toulon de football ont eu tort. Les poulains de Hassan Benabicha ont honoré leur participation lors de cette 43ème édition et sont arrivés jusqu’en finale. Malheureusement, ils ont perdu le match face à leurs homologues français par 3 buts à 1.  

En dépit de la défaite, l’ossature d’une équipe forte et homogène commence à prendre forme. Dès le début de la compétition et de fil en aiguille, l’équipe nationale a amélioré son niveau et ses résultats. Après une belle prestation face aux Anglais (3-3), le Onze national corrige la Chine (3-0), se contente d’un nul vierge face à la Côte d’Ivoire et se qualifie en finale aux dépens du Mexique (2-1).

Face aux Français, il aurait pu remporter le tournoi si quelques erreurs, surtout au niveau de la charnière défensive, ne s’étaient pas produites.

L’adversaire du jour a été débordé par la vivacité des attaquants marocains dès les premières minutes du jeu.

Submergé par les assauts du Maroc, il a rapidement concédé l’ouverture du score sur un somptueux extérieur du pied d’Adam Ennaffati (3) qui a mis au supplice son vis-à-vis français. Les raids marocains se sont ensuite enchaînés mais sans pour autant aggraver le score. Imprécision et précipitation vouaient la plupart des occasions à l’échec.

De l’autre côté, l’équipe de Francis Smerecki a peiné pour trouver ses marques et imposer son jeu. Il lui a fallu qu’elle se rafraîchisse les idées au vestiaire pour se montrer plus dangereuse. Chose faite. Le pays hôte a d’abord recollé au score grâce au joueur du PSG Romain Habran à la 56ème minute avant de délivrer un corner parfait pour permettre à son capitaine, le Marseillais Stéphane Sparagna, de mettre son équipe en tête (63).

Avant la fin du match, le Valenciennois Jean-Luc Diarra-Dompe a alourdi la marque au bout d’un long raid solitaire (80+2). Score final 3 buts à 1.

Par ailleurs, le milieu de terrain et le portier du Wydad Casablanca Walid El Karti et Badr Eddine Benachour ont été désignés respectivement meilleur joueur et meilleur portier du tournoi.
Lors de la petite finale, les Etats-Unis s’étaient emparés de la 3e place du tournoi aux dépens de l’Angleterre (2-1) grâce à deux penalties, l’un de Alonso Hernandez (7), l’autre de Benji Joya (66), contre un but de Kortney Hause (10), qui profitait d’un beau raid solitaire de Matthew Grimes côté gauche.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *