Trail et semi-marathon Atlas Tafraout : Première édition, premier succès

Trail et semi-marathon Atlas Tafraout : Première édition, premier succès

Bien qu’ils soient à leur première édition, le trail et semi-marathon international Atlas Tafraout ont été marquants à plus d’un titre. Tenue les 22 et 23 février sous le thème «le sport au service de la santé», cette édition a savamment réussi à conjuguer sport et santé par le truchement de cette manifestation placée sous l’égide de la Fédération royale marocaine de ski et montagne en partenariat avec l’Association Issafarne pour la santé et le développement.
Le trail et semi-marathon Atlas Tafraout ont proposé des épreuves variées que cela soit pour des dilettantes ou pour des professionnels. Des épreuves allant de «la randonnée pour tous» au semi-marathon de 21 kilomètres, à un trail d’environ 65 kilomètres et ce, avec la participation d’athlètes marocains et étrangers choisis au peigne fin par le directeur technique de la course Lahcen Ahansal. Outre le Maroc, la compétition a connu la participation de nombreux pays dont la France, la Belgique, l’Allemagne, les Etats-Unis, l’Argentine et l’Italie.
Malgré la foisonnante présence des athlètes étrangers, le dernier mot est revenu aux Marocains. Les athlètes nationaux ont raflé la mise faisant montre d’un niveau et persévérance élevés. Ainsi, en trail, l’international marocain Hammou Moudouji a parcouru la distance de 65 km avec un chrono de 4h43min58, suivi de Ben Smail Driss et Mouatassim Abdelhalim. En semi-marathon leur compatriote Taoufiq Barhoumi a parcouru la distance de 21 km en 1h07min14, alors que, côté femmes, la première place du podium est revenue à la Marocaine Aziza Alaoui Salsouli avec 1h19min14s.
A ce propos, le Dr Salaheddine El Othmani, secrétaire général de l’Association Issafarane, a affirmé que cette première édition aura réalisé 90% de ses objectifs en termes de nombre des participants. En effet, il a précisé qu’au moins 80 athlètes ont pris part à ce Trail, dont pas moins de 70 athlètes ont terminé cette compétition de défi, ajoutant que 350 athlètes ont été alignés au semi-marathon, contre 244 autres pour les randonnées.
Par ailleurs, de tous ces participants, un seul a captivé les regards, déclenché une vague d’émotion et poussé toute la présence à s’incliner face à son étonnante motivation. Il s’agit de Didier Benguigui, coureur français malvoyant, qui, accompagné de son guide, a participé au trail et a tenu à terminer le parcours en 13 heures. «Participer à ce trail est pour moi un passage de doux fantasme à un désir assouvi. Je suis très content d’avoir pris part à cette première édition et je serai présent également à la deuxième».
Après cette première édition, les organisateurs du Trail Atlas Tafraout comptent élargir l’envergure de cet événement à d’autres régions, à travers «les Trails des 4 saisons», une épreuve marathon dans quatre régions différentes.
«Les Trails des 4 saisons», qui ont démarré avec le marathon de Zagora organisé le 30 décembre dernier, se poursuivront avec ce Trail Atlas Tafraout, le Trail Ahansal qui sera programmé pour juin 2013, le Trail Atlantic (100 km) en août prochain et, pour boucler la boucle, le Trail des oasis marocaines 50 et 100 km, prévu en novembre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *