Transafricaine Classic entame l’étape marocaine

Les 76 participants à la première Transafricaine Classic, un rallye-raid de régularité entre Paris et Dakar, ont entamé mardi la deuxième étape marocaine de cette compétition, reliant Errachidia à Zagora sur 361 km, dont 75 km de liaison. La première étape, disputée entre Tanger et Errachidia sur 634 km, a été remportée par le duo français Hervé Diers et Jean Gosselin (Toyota). Les 76 engagés ont entamé cette aventure pleine de sensations, le 2 novembre, de Courbevoie, en région parisienne.
L’épreuve, organisée par Patrick Zaniroli vainqueur de Paris-Dakar en 1985 avec Mitsubishi, ne compte parmi ses participants que des amateurs originaires de France, d’Italie, d’Espagne et de Belgique. Après la France et la traversée du détroit de Gibraltar en Espagne, les équipages ont commencé à affronter les pistes marocaines. Ils devront ensuite affronter le sable de Mauritanie, puis le Mali avant de rallier la capitale sénégalaise, Dakar.
Tout au long du parcours, les véhicules sont soumis à une épreuve de régularité, qui consiste à évaluer les participants sur leur aptitude à conserver une vitesse moyenne, ne dépassant pas 50 km/h. Loin d’être une course rivale au célèbre Paris-Dakar, la Transafricaine a pour objectif d’assouvir les envies de ceux qui cherchent une épreuve à la mesure de leurs rêves et de leurs budgets.
À noter, par ailleurs, que toutes les mesures ont été prises par les services concernés au niveau de la province d’Errachidia pour le bon déroulement de la deuxième étape de cette première édition de la Transafricaine Classic.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *