Tunisie-Sénégal : Un score neutre pour la revanche

Tunisie-Sénégal : Un score neutre pour la revanche

Même si le technicien français Roger Le Merre  espérait une victoire face aux Lions de la Terenga dans ce premier match du groupe D histoire de bien débuter la CAN. Les deux équipes se sont neutralisées (2-2) mercredi à Tamale. Durant la rencontre, bien que la possession du ballon et les occasions étaient sénégalaises. Le  premier but qui intervenait à la 9e minute  était tunisien. Depuis l’aile gauche, l’attaquant Jemaa trompait Sylva d’une frappe croisée du gauche après un bon relais avec El-Bekri. Juste avant la pause, les Lions de la  terenga revenaient au score grâce à  Sall qui profitait d’un mauvais renvoi de la part de Jaïdi. La seconde mi-temps du jeu a tourné en faveur des Sénégalais. Dès la reprise du jeu, Diouf n’était pas loin de donner l’avantage aux siens. A la 66e minute, suite au  cafouillage consécutif à un corner, l’attaquant Kamara trouve la faille dans la défense tunisienne et marque le deuxième but. Mais les Aigles de Carthage revenaient au score grâce à une superbe frappe lointaine signée Traoui à la 83e minute.  Ce premier résultat nul de la compétition ne favorise donc aucune des deux équipes qui devront aller chercher leur qualification face à l’Afrique du Sud et l’Angola le 27 janvier à Tamale. «La Tunisie a eu une réussite exceptionnelle sur cette frappe de 30 mètres», regrettait Henri Kasperczak, le sélectionneur du  Sénégal. «On aurait pu tuer le match, mais un premier match n’est jamais facile.». «Les équipes ont fait un bon match sur le plan tactique, ajoutait le technicien franco-polonais. En première mi-temps, on a été surpris par la  facilité des Tunisiens, et on a couru derrière le score. Dans l’ensemble, le  résultat est équitable, mais on s’est créé plus d’occasions.». Même s’il ont fait la différence dans la technique, l’équipe sénégalaise a perdu trois points précieuses. Ils ont laissé échapper le match dans les dernières minutes du jeu. La Tunisie fait partie des favoris, elle qui a été sacrée championne continentale en 2004, déjà sous la houlette du Français Roger Lemerre, et qui  domine le football africain des clubs (victoires en Ligue des champions et en  Coupe de la CAF en 2007).
Les Sénégalais de leur côté, finalistes de la CAN-2002, avaient à cœur de  prendre leur revanche sur les Tunisiens qui les avaient battus (1-0) lors d’un  quart de finale houleux de la CAN-2004. Le second match du groupe D qui a opposé dans la même journée l’Afrique du Sud à l’Angola s’est soldé à son tour par un match nul. Les Sud-Africains ont ouvert le score à la 30è minute par le biais de  Manucho Goncalves (29è), alors que les les Angolais ont rétabli la parité  grâce à Van Heerden (86è). L’expérience des Sud-Africains  n’a donc pas fait la différence.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *