Turin : Ben Mansour frustrée

Turin : Ben Mansour frustrée

C’est un accident de parcours lors d’une course à Courchevel (France) en décembre dernier qui a empêché la jeune skieuse marocaine Sarah Tiffany Ben Mansour de participer aux Jeux olympiques d’hiver qui se tiennent actuellement à Turin.
La Marocaine a été blessée au genou. Elle a subi une intervention chirurgicale le 19 janvier dernier afin de «reconstruire» son ligament croisé antérieur de son genou gauche.  L’intervention s’est déroulée fortuite et sa récupération progresse de façon satisfaisante, a annoncé son chef d’équipe, Derek Giroulle. «Les médecins estiment que l’athlète de 18 ans a désormais seulement 50 pour cent de chances de participer aux Jeux olympiques de Turin après sa blessure au ligament croisé antérieur du genou à Courchevel le mois derniers», a déclaré Derek Giroulle.
Fille d’une mère marocaine et d’un père belge, Ben Mansour est née près d’Anvers, mais a toujours détenu la nationalité marocaine et le nom de famille de sa mère. Selon la Fédération internationale de ski, aucune athlète africaine n’a encore participé aux épreuves de ski alpin des Jeux olympiques. Sarah Tiffany Ben Mansour est ainsi la star de la sélection nationale créée sous l’égide de la Fédération royale marocaine de ski et des sports de montagne. Ayant brillé en Belgique, pays où elle réside, elle a choisi la compétition sous les couleurs marocaines confirmant ainsi son attachement à son pays. Depuis le début de sa carrière sportive, le Maroc a toujours été présent dans l’esprit de cette jeune skieuse. Six heures par semaines, elle accourt à «Casablanca», non pas la capitale économique du royaume, mais une piste in-door se trouvant dans la ville belge d’Anvers. Elle n’hésite pas non plus à organiser, en Belgique, des collectes de matériel de seconde main au profit des skieurs marocains.Comme beaucoup des skieurs, la jeune Marocaine, a eu la chance d’avoir le soutien de sa famille, en particulier de son père. Il faut noter, par ailleurs, que ses différents séjours au Maroc se sont révélés fructueux. En mars 2003, elle a gagné à l’Oukaimeden la coupe du prince Moulay Rachid, équivalente du championnat du Maroc de ski alpin. Un exploit qu’elle va refaire en 2004 en recevant une seconde fois la Coupe SAR le Prince Moulay Rachid, un trophée bien mérité pour son excellente performance.  Rappelons aussi qu’en février 2004, Sarah Ben Mansour avait livré un excellent combat lors des Championnats du Monde Juniors 2004 de ski alpin en Slovénie. Lors de cette compétition qui s’est tenue sur le mont Pohorje à Maribor en Slovénie, Sarah Ben mansour s’est illustrée en accédant à la 10ème place à l’épreuve du slalom géant en catégorie cadets. L’exploit est de taille, puisque la jeune skieuse prenait part à son tout premier tournoi mondial en tant que professionnelle.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *