Un an de suspension pour Lozano

Deux sanctions pour un seul club. C’est le verdict rendu, mardi dernier, par la commission de discipline du GNF sur l’affaire «WAC-RSS». Il a été décidé de suspendre Ladislas Lozano, entraîneur du Wydad de Casablanca pour un an pour «insultes, propos injurieux portant atteinte à l’honneur et la confédération du football national et aux instances dirigeantes de la FRMF» .
Outre cette sanction, le Français s’est vu infliger une amende de 1000 dirhams suite à «ces insultes et propos injurieux» qu’il a proférés lors du match en retard WAC-RSS, comptant pour la 17e journée du championnat national. Et ce n’est pas tout. L’attaquant brésilien des Rouge et Blanc, Emerson Nogueira, a écopé de quatre matches de suspension pour «tentative d’agression» envers l’arbitre de la même rencontre, Charhabil, ainsi que pour « insultes et propos désobligeants».
La sanction du coach du WAC intervient après la dernière réunion tenue par le bureau du GNF et à la suite de laquelle il a été décidé de déférer devant la commission de discipline l’entraîneur du Wydad de Casablanca «pour son comportent anti-sportif envers l’arbitre du match WAC-RSS, mais aussi envers le football national et ses instances dirigeantes ».
À notre connaissance, c’est la première fois qu’un entraîneur étranger soit sanctionné par la commission de discipline. Une décision courageuse, quant on sait qu’elle intervient à un moment un peu difficile, et qui signifie beaucoup de choses.
D’abord, chaque club, avec toutes ses composantes, doit faire preuve de responsabilité et de respect d’autrui. À travers cette décision, la commission de discipline, et à sa tête le groupement national, veut mettre un terme à un climat indigne de football national. Reste que le règlement doit être appliqué à tous sans discrimination aucune, y compris les arbitres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *