Un autre tour de chauffe

Un autre tour de chauffe

Dame coupe a toujours réservé des surprises dans ce contexte, les ténors de la grosse balle orange se doivent de respecter leurs adversaires notamment les matches mettant aux prises le CMC au MAS et celui de l’ASE au Raja. Les deux clubs hôtes disposent d’une histoire des plus respectables. Il suffit de rappeler le CMC des années 70 et 80 avec toute l’amalgame de grands joueurs internationaux qui ont alors constitué l’ossature de l’équipe nationale tels que les frères El Guers Bouchaïb et Brahim, Siwane, Zakaria, pour ne citer que ceux-là. Le palmarès du cercle municipal de Casablanca est des plus éloquents en Coupe du Trône, championnat et Coupe arabe. Pour sa part, l’Association sportive d’Essaouira de Mohammad, Abid et consorts ont toujours constitué la bête noire des clubs d’antan. En résumé, le Raja et le MAS ne doivent en aucun cas tomber dans le piège. En déployant un basket-ball intelligent et sans fantaisie, les visiteurs sont en mesure de dépasser ce cap crucial de la compétition.
Rabat sera le théâtre de deux rencontres les FAR à l’ASS et le MSR au TSC. La première aura lieu à la salle omnisports Ibn Yacine et la deuxième se déroulera dans la salle Mamoun. Lors de ces deux matches, le TSC et l’ASS sont très loin d’être inquiétés par leurs adversaires. Pourtant, le MSR et les FAR étaient des vieux briscards de la division d’élite donc capables de rivaliser avec les grands, ne serait-ce que par sursaut d’orgueil.
A Tanger, l’équipe de Chefchaouen sera l’hôte de la formation du FUS. La dernière avec toute sa pléiade de bons joueurs en l’occurrence Merouane Moutalibi, Adil Baba, Mohamed Mouak et consorts fera une bouffée de la jeune équipe de Chefchaouen. La Renaissance sportive de Berkane effectuera le trajet le plus pénible de ces huitièmes de finale de la Coupe du Trône pour jouer l’équipe de la Coder d’Er-rachidia. Les hommes de Bouchaïb El Azhari de la RSB n’auront en principe aucun problème pour s’imposer en déplacement compte-tenu de l’efficacité de son groupe très soudé que ce soit au rebond offensif que défensif.
Les deux matches restants vont mettre aux prises des équipes de la première division, il s’agit au fait des rencontres opposant respectivement le CODM à l’IRT et le KAC au WAC. Après sa piètre prestation en championnat, le CODM va tenter le tout pour le tout pour du moins dépasser ce cap de la Coupe du Trône. Néanmoins, les hommes du coach Nizar de l’IRT ne sont pas des néophytes dans ce type de compétition et disposent d’une expérience respectable capable de faire la différence. Sur le papier, l’IRT part favorite mais une surprise de la part des codémistes n’est jamais à exclure. Le WAC de Casablanca effectue un périlleux déplacement à Kénitra pour affronter le KAC, l’équipe qui a surpris plusieurs équipes et notamment le Raja dans son propre fief lors de la quatorzième journée du championnat national.
Selon certains observateurs de la balle au panier, le WAC doit repenser son organisation et renforcer l’unité et la cohésion du groupe s’il veut aller très loin dans la Coupe du Trône. Ce qui est sûr dans tout cela, c’est que le match ne sera pas de tout repos, ni pour l’un ni pour l’autre des protagonistes, seule l’équipe la plus calme et la plus expérimentée fera en effet la différence pour l’octroi du billet pour les quarts de finale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *