Un Centre régional dédié à leur formation à Laâyoune

Un Centre régional dédié à leur formation à Laâyoune

L’infrastructure sportive de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia-El-Hamra sera renforcée à Laâyoune par un Centre régional de formation des athlètes.
Ce centre devra offrir une formation de proximité aux jeunes athlètes prometteurs et aux stagiaires dans diverses disciplines d’athlétisme et aura également pour mission la généralisation de la pratique de l’athlétisme et la formation d’athlètes de haut niveau capables de réaliser de grandes performances.
L’annonce de la création de ce centre qui été bien accueillie par les athlètes de cette région a été faite lors de la Course nationale fédérale tenue le week-end dernier à Laâyoune en présence d’Abdeslam Ahizoune, président de la Fédération royale marocaine d’athlétisme, et Khalil Dakhil, wali de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra.
Avec ce genre d’infrastructures sportives, cette région sera en mesure de s’ériger en une pépinière de sportifs et de compétences de haut niveau, capables de représenter dignement le Maroc lors des événements sportifs internationaux. Il s’agit également d’un projet qui place l’élément humain au centre du processus de développement durable et sera un véritable bol d’oxygène pour les athlètes issus des trois provinces du Sud qui auront la possibilité de continuer leurs carrières sportives près de chez eux.
La création de ce centre s’inscrit dans le cadre des efforts visant la mise à niveau et le renforcement des infrastructures sportives, notamment celles dédiées à l’athlétisme, dans le but de les rendre en mesure d’accueillir des événements sportifs, et fait partie intégrante du programme de développement des infrastructures nationales d’athlétisme, doté d’une enveloppe budgétaire de 578 MDH. Ce programme porte sur la réalisation par la Fédération royale marocaine d’athlétisme de l’Académie internationale Mohammed VI d’athlétisme d’Ifrane de cinq centres régionaux de formation des athlètes, d’un centre médico-sportif à Rabat et de 21 pistes à revêtement synthétique dans différentes villes du Royaume.
Ce programme de développement des infrastructures nationales d’athlétisme vise à promouvoir les équipements socio-sportifs dans les différentes régions du Royaume en vue d’assurer une formation de proximité aux jeunes athlètes prometteurs et aux stagiaires dans diverses disciplines d’athlétisme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *