Un choc en rouge et vert

Un choc en rouge et vert

La 27ème journée du championnat de première division du Groupement national de football n’est pas une journée ordinaire. Ce dimanche, Casablanca sera drapée de rouge et vert, des couleurs de ses deux grands clubs, le Wydad et le Raja qui s’affronteront en un match pas comme les autres. Les poulains de Hassan Benâabicha, tout comme les hommes d’Henri Michel visent le sacre final, étant classés respectivement quatrième et cinquième. Wydadis et rajaouis ne comptent en effet que deux et trois points du leader, le Hassania d’Agadir. Le public casablancais s’enthousiasmait à l’idée d’assister à une rencontre qui aura une grande incidence sur le reste de la compétition. Mais tout au long de cette semaine, les incertitudes qui planaient sur la tenue de ce match ont vite fait d’entraîner la colère des uns et la déception chez les autres. Ils étaient en effet très déçus, ces dizaines de milliers de supporters rajaouis et wydadis qui se réjouissaient d’avance à l’idée de ce derby casablancais. Et pour cause, le ce match-choc a été reporté dans un premier temps au 22 juin. La cause invoquée par les Vert et Blanc qui ont demandé ce report est la convocation de trois de leurs joueurs, Hicham Aboucharouane, Sami Tajeddine et Amine Rbati, en équipe nationale olympique. Le report de la rencontre de cette dernière avec son homologue gambienne qui devait avoir lieu ce samedi à Rabat pour le compte des éliminatoires des Jeux Olympiques d’Athènes a tout chamboulé. Ce report a contraint le Groupement national de football à reprogrammer le derby casablancais WAC-Raja dimanche prochain à la même heure des autres matches de la 27ème journée. Il est vrai qu’à quatre semaines de la fin du championnat, les rencontres revêtent un intérêt très particulier. Mais celles de dimanche sont encore plus déterminantes. Le Hassania, leader actuel avec un total de 47 points, se déplace à Rabat pour affronter le FUS. Soussis comme Rbatis ne peuvent se permettre un résultat autre que la victoire. Les hommes de Mohamed Fakhir sont en course avec quatre équipes pour le sacre final. Le moindre faux-pas pourrait donc leur coûter un second sacre successif. Avant-derniers au classement, les fussistes font partie des huit équipes toujours menacées de relégation en seconde division. Le Moghreb de Fès, deuxième à un point d’écart du leader, se trouve dans une situation pareille. Dimanche, c’est contre la lanterne rouge, l’IRT que les hommes d’Ivica Todorov se doivent de remporter la victoire. Les locaux, motivés par le nul qu’ils ont arraché lors de la précédente journée contre le Chabab Mohammedia, n’ont d’autre choix que d’empocher les trois points pour sauver leur peau. Mission très difficile compte tenu de la stature des visiteurs. Ex aequo avec les massistes, se trouvent des Meknassis tout aussi avides de victoires, surtout après le revers de la semaine dernière contre le Wydad. Les poulains de Fakhreddine se déplacent à Casablanca pour jouer le TSC, dixième avec un total de 28 points. L’Olympique de Khouribga, vainqueur samedi dernier contre l’Ittihad de Khémisset, désire rééditer cette victoire ce dimanche à Marrakech face au Kawkab local. Ce dernier ne l’entend pas de cette oreille. Quatorzième au classement avec 24 points, le KACM se trouve dans l’obligation de gagner pour s’éloigner de la zone de turbulences. Il en est de même pour la Jeunesse d’Al Massira qui se déplace à Khémisset pour affronter l’Ittihad local. Si ce dernier est confortablement classé au milieu du tableau, la JSM n’est pour sa part pas à l’écart d’une descente en seconde division. Tout aussi menacés de relégation, les FAR affrontent pour le compte de cette 27ème journée la Renaissance de Settat. Le match nul que les Settatis ont arraché au Hassania samedi dernier devrait les motiver encore plus à faire un bon résultat. La dernière rencontre de cette journée mettra aux prises le KAC au Chabab Mohammedia.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *