Un face-à-face décisif entre l’Egypte et l’Algérie à Khartoum

Un face-à-face décisif entre l’Egypte et l’Algérie à Khartoum

En battant l’Algérie par 2 buts à 0, samedi au Caire, l’Egypte conserve l’espoir de se qualifier pour la Coupe du monde 2010. En effet, les Pharaons vont contraindre les Fennecs à jouer un match d’appui, mercredi prochain, à Khartoum. Un match décisif, devant départager les deux sélections et à l’issue duquel le vainqueur empochera le ticket de la qualification pour la phase finale du Mondial en Afrique du Sud. Jouant devant leur public, les Egyptiens n’avaient pas droit à l’échec. Ces derniers ont été au rendez-vous et n’ont pas laissé l’occasion filer. Amr Zaky a ouvert le score dès la deuxième minute. Mais pour s’assurer d’être à égalité de points avec l’Algérie dans le groupe C de la zone Afrique, les Egyptiens devaient coûte que coûte marquer un second but. Le but libérateur est venu in extremis à la 5 ème minute du temps additionnel, grâce à la réalisation d’Emad Meteab. Les joueurs de l’équipe égyptienne y ont cru jusqu’au bout.
L’Egypte, détentrice du record de victoires de la Coupe d’Afrique des nations avec six sacres, n’a pas joué les phases finales de la Coupe du monde depuis 1990. Quant à l’Algérie, sa dernière participation remonte à 1986.
Il faut rappeler que deux joueurs algériens ont été agressés par jet de pierres au moment où le bus transportait la délégation algérienne vers son hôtel près de l’aéroport cairote. Après cet incident, un important dispositif de sécurité a été mis en place pour parer à toute éventualité et tout acte de hooliganisme. Cet incident a fait réagir les responsables des deux pays. Les chefs de la diplomatie égyptienne Ahmed Aboul Gheit et algérienne Mourad Medelci avaient appelé, les médias des deux pays à «calmer les esprits» et à «assurer le succès de la fête du ballon rond entre les deux pays frères qui n’est que le couronnement du niveau élevé atteint par le football arabe». 
Les joueurs de la sélection algérienne ont été victimes d’un acte portant atteinte à l’esprit sportif, que le football doit normalement incarner. a victoire de l’Egypte face à l’Algérie a fait la joie du peuple d’Egypte. Normal. Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Des centaines de milliers d’Egyptiens sont descendus, samedi soir, dans les rues pour célébrer la victoire de leur équipe nationale. Juste après le sifflet final de l’arbitre, les foules se sont données à cœur joie pour exprimer leur fierté après cette victoire qui a donné le feu vert à l’Egypte et l’Algérie de
disputer un match d’appui. Les Fennecs ont la possibilité de rebondir lors du match d’appui mercredi prochain. Rien n’est fini avant la fin. 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *