Un fauteuil pour trois

Le Complexe sportif Sidi Mohamed à Casablanca a été samedi le théâtre d’un événement. Le Tihad Sportif de Casablanca est tombé (87-90) à domicile dans le match-choc qui l’a opposé au Fath de Rabat (FUS). En s’imposant en dehors de son parquet, l’équipe r’batie a décroché une précieuse victoire qui la propulse au devant de la scène pour partager le fauteuil de leader avec ses voisins du Tihad Sportif de Casablanca (TSC) et du Raja. Et tout ce beau monde compte 42 points au compteur. Le choc de la journée mettant aux prises le TSC au FUS a tenu toutes ses promesses puisque les deux formations ont livré un grand match où le spectacle était agréable pour le public présent, qui a encouragé à fond ses équipes.
Le premier quart-temps a été acquis par les locaux avec autorité et grâce à beaucoup d’entrain, notamment de la part de Retno Jeson, Boukhris, Hannouni, Ichih et Bouzidi, sur le score de 26-22. Lors du deuxième quart-temps, les hommes de Rachid Yatribi, le coach du FUS, ont musclé la ligne d’attaque tihadie pour procéder par des contres rapides et fructueux. Ce qui leur a permis de distancer les locaux à la pause sur score de 41-46. A signaler que le joueur congolais, Jeson Retno, du TSC et Tawfiq Aït Belhaj du FUS furent expulsés tous les deux, deux minutes avant la pause (pour faute disqualifiante) par l’arbitre Mabrouk, suite à un léger accrochage qui aurait mérité, selon les observateurs, uniquement un avertissement oral. Dès la reprise, le suspense reprenait de nouveau. Les co-équipiers de Ichih du Tihad accélèrent le rythme et prennent le dessus à la fin du troisième quart-temps 62-60. Au dernier quart-temps, un manque flagrant de jeu collectif et de maîtrise a donné l’avantage aux fussistes grâce à l’unité et la cohésion de leur groupe qui fait confiance à de brillantes individualités. Le FUS récolte les fruits de son travail de sape physique et mental pour s’emparer d’une victoire très précieuse pour affronter les play-off avec sérénité.
Dans la même salle du Complexe Sidi Mohamed, à 17h00, s’est jouée la rencontre Raja de Casablanca/ Ittihad Riadi de Tanger. Après avoir fait jeu égal avec les tangérois lors des premières vingt minutes (40-40), la machine des Verts est passée à la vitesse supérieure pour surclasser les hommes de Khalid Rouass sur la marque de 72-65. Comme prévu, le Moghreb de Fès (MAS) n’a pas laissé la moindre chance au CODM de Meknès de s’emparer d’une victoire très difficile sur le score de 77-70. A rappeler que le comité du CODM a présenté, dernièrement, une démission collective pour la non-assistance de l’équipe par les autorités locales.
A Rabat, l’Association Sportive de Salé (ASS) n’a pas raté l’occasion de recevoir pour infliger une autre défaite aux FAR (63-58) qui n’ont plus goûté à la victoire depuis la deuxième journée face à l’Ittihad Riadi de Tanger sur le score de 55-54. Lors de cette rencontre, l’équipe militaire a tenté, en fin de partie, de revenir au score. Mais son sursaut a été trop tardif. De Kénitra, le WAC a ramené une belle victoire (63-59) face au KAC local. Une très belle opération pour le moral des Rouge et Blanc et leur coach américain Sterling, et qui leur permet d’affronter les play-off avec beaucoup plus d’efficacité et de réalisme.

Résultats et classement
KAC/WAC : 59-63
ASS/FAR : 63-58
MAS/CODM : 76-70
Raja/IRT : 72-65
TSC/FUS : 87-90

Classement
1- TSC 42 pts
    Raja 42
    FUS 42
4- MAS 38
5- WAC 34
6-IRT 32
7- KAC 26
8- ASS 23
9- CODM 19
10- FAR 18

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *