Un marathon populaire

Un marathon populaire

Plus de deux mois et demi nous séparent du Marathon international de Marrakech, qui en est à sa 15e édition, et déjà, les prétendants se bousculent pour figurer parmi les heureux alignés sur la ligne de départ. Édition après l’autre, l’événement prend de l’ampleur et est en phase de devenir une communion incontournable pour les marathoniens venus des quatre coins du globe. En effet, prévue le 18 janvier 2004, l’édition de cette année connaîtra la participation de pas moins de 5000 athlètes, représentant une dizaine de pays. Dans le lot, figurent près de 2000 marathoniens étrangers dont des athlètes de grande renommée parmi lesquels le Namibien Luketz Swhartobi (2h08mn), le Russe Andrey Chernyshov (2H10mn), le Kenyan Henri Serem (2H10mn), le Marocain Rachid Ghanmouni (2H10mn), l’Ukrainienne Tatina Gladry (2H31mn) et la Roumaine Daniella Petrescu (2H36mn). Le président du Comité organisateur, Mohamed Knidiri, qui est également président de l’association organisatrice, «Le Grand Atlas», avait indiqué lors d’un point de presse, tenu à Marrakech qu’une enveloppe de près de 800.000 DH avait été octroyée à l’organisation de cet événement international d’envergure. Un communiqué de la MAP souligne que Mohamed Knidiri avait rappelé, lors du point de presse en question, la signature récente de plusieurs conventions de coopération et de partenariat avec les organisateurs d’autres marathons internationaux, en vue de promouvoir davantage ce grand rendez-vous sportif. Dans ce contexte, le président du Comité organisateur avait cité l’opération qui a été menée avec les organisateurs du Marathon de Paris, dans l’optique de faire participer au minimum un millier de Français au marathon de Marrakech, considéré comme l’un des prestigieux marathons au niveau international. Knidiri avait rappelé la signature, le 12 octobre, d’une convention de coopération avec le marathon d’Eindhoven (Pays-Bas). Il a également mis l’accent sur l’accord de jumelage signé récemment entre les marathons de Marrakech et de Palerme (Italie) et de la Course de 25 km de Berlin (Allemagne), portant projet de création d’un Grand Prix euro-méditerranéen des Courses sur route, indique le communiqué. Parallèlement et dans le cadre des évolutions suscitées par cet événement, la 16ème édition sera ponctuée par l’organisation du Championnat du Maroc du marathon et du semi-marathon, hommes et dames, en coordination avec la Fédération royale marocaine d’athlétisme (FRMA). Par ailleurs, la Cité ocre possède plusieurs atouts et offre un cadre singulier pour le bon déroulement de cet événement d’envergure. Outre son climat exceptionnel le long de l’année, Marrakech est également dotée d’un beau circuit, enfantant l’un des marathons les plus rapides au monde. C’est une occasion pour signer de belles performances et, pourquoi pas, tenter de battre le record mondial de 02h05’42 », tout en bordant les remparts séculaires de la ville impériale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *