Un rallye haut de gamme

C’est sous le signe de la fidélité que la 9e édition du Rallye du Maroc « Classic » sera lancée du 16 au 23 mars prochain. Fidélité puisque, pour Jean-François Rageys, organisateur de l’épreuve, « ce rallye aura réussi, depuis sa création en 1993, à réunir autour d’une même table, des concurrents, des partenaires, des journalistes, et des missions dont le nombre ne cesse d’augmenter et qui ont tous participé, au fil des années, à en faire une référence mondiale en la matière ».
Organisée par Promocourse International et ASA Royal automobile club marocain, le point de départ de cette compétition, dont l’annonce a été faite lundi dernier lors d’une conférence de presse, aura lieu à Casablanca. Ce sera le début d’une traversée du pays qui conduira les participants, au nombre limité de 54 équipages, venus essentiellement d’Amérique et d’Europe au bord de voitures de collection datant entre 1930 et 1976, vers Volubilis, une nouvelle étape pour marquer l’édition de cette année. Après ce sera Fès, Erfoud, Ouarzazte, Tata, Agadir et une dernière étape décisive : Marrakech. Une course en boucle donc, empruntant uniquement les routes asphaltées et dont la finalité est double. Il s’agit bien évidemment d’une épreuve sportive, mais aussi et surtout, d’un voyage unique dans les différentes villes et régions du royaume. Un royaume qui, de par la magie de ses paysages et la richesse de ses cultures, n’en finit pas de séduire. Des moments exceptionnels seront au rendez-vous, ce qui témoigne du grand succès médiatique que connaît le rallye. Presse spécialisée et médias audiovisuels nationaux et internationaux (Eurosport, l’émission Turbo de la chaîne française M6…), le prodiguent de toutes les louanges.
Les organisateurs ne lésinent pas sur les moyens pour réussir cette compétition. Transport de voitures, hébergement, distractions…le tout est entièrement pris en charge par les organisateurs pour, en contre-partie, la coquette somme de 5000 euros pour chaque participant et qui constitue les frais de participation.
Logique! Le staff technique est constitué de quarante personnes, mobilisées pour assurer l’encadrement technique-sportif du rallye, à savoir la sécurité, le respect du programme et l’assistance mécanique et médicale. Ceci, plus la logistique mise en oeuvre et qui comprend, entre autres, huit camions transporteurs et vingt véhicules d’aide médicale et de contrôle ainsi que le matériel informatique nécessaire. Sans parler du nombre, pour le moins surprenant de sponsors (24) qui contribuent au financement de cette édition.
À l’épreuve sportive et la valorisation du tourisme marocain s’ajoute des initiatives des plus louables pour venir en aide aux catégories démunies de notre population, vivant dans les villages et régions les plus reclus. Intervenant à cet égard lors de cette conférence, Leïla Benhima Cherif, la présidente de l’association de bienfaisance «Heure Joyeuse », a souligné le fait qu’il s’agit d’une nouvelle forme de solidarité, à même de créer de l’espoir là où il se fait le plus rare. « Il s’agit tout simplement de faire preuve d’intérêt pour des marocains comme vous et moi. Etre partenaires d’un tel événement s’inscrit, de manière effective et opérationnelle, dans le mouvement de solidarité que connaît notre pays ».
Une compétition qui allie l’utilité de telles actions à la compétition sportive, doublée de la magie de découvrir un pays comme le nôtre. Le succès est déjà en route.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *