Un Rallye pour l’Histoire

Entre le rallye et le Maroc, une grande histoire est en passe de naître. Pas seulement en tant que terre de passage des meilleurs rallyes du monde, comme c’est le cas pour le Paris Dakar, mais aussi en tant que pays organisateur de ce genre de manifestations.
Après le Trophée Aïcha des gazelles, devenu cette année le Rallye Aïcha et le rallye Maroc Classic, carrefour des plus prestigieuses voitures de luxe, le Rallye international automobile à l’unité aura lieu du 3 au 16 octobre. Encore une manifestation où l’on aura droit à bien des frissons et admirations, devant ce que l’industrie automobile a créé de meilleur en matière de voiture. Une épreuve qui en est à sa deuxième édition et qui regroupera quelque 50 équipages d’Europe et d’Amérique aux volants de véhicules de marques prestigieuses.
Organisé par le Club des sports mécaniques du grand Maghreb, en collaboration avec l’Association Ribat Al Fath et l’Automobile Team Organization (ATO) de Montaban, le coup d’envoi de la compétition aura lieu le 5 octobre. Ceci, pour une distance longue de quelque 2000 kilomètres qui sera entamée à partir de Rabat. La première destination des concurrents sera Tétouan.
Un passage obligé pour les participants qui devront ensuite parcourir les belles villes marocaines de Ouazzane, Fès, Rachidia, Ouarzazate, Marrakech et Oualidia. Du Nord au Sud donc, en passant par le l’Oest et une bonne partie de l’Est du pays. Le tout pour huit jours de compétition mais aussi de rêve, les riches et divers paysages par lesquels les concurrents devront passer obligent, et d’endurance. On ne le sait que trop, une telle aventure, et malgré tous les attraits qu’elle puisse représenter, est loin d’être une mince affaire. Et ce n’est pas tout puisque les pilotes devront se retrouver, le 13 du même mois à Rabat pour une épreuve de maniabilité au Boulevard Mohammed V.
C’est dire que la capitale du royaume a rendez-vous avec une animation et un spectacle des plus prometteurs. Ce sera également l’occasion de présenter les somptueuses voitures, construites entre 1938 et 1980, au public r’bati. De quoi faire rêver plus d’un. Ce rallye est par ailleurs organisé pour commémorer le 26e anniversaire deux événements marquants de l’histoire récente du pays, et qui ne sont autres que la glorieuse Marche Verte et la fête de l’indépendance.
La présence de véhicules datant depuis le début du siècle ne va pas manquer d’attirer les foules. Un événement à ne pas rater.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *