Un second ticket très disputé

Déjà annoncé chez l’élite, le KAC de Kénitra devrait le confirmer ce week-end dans le cadre de la 26e journée du GNF II. Il recevra, sur son propre terrain et devant son public, le 13e du championnat national de deuxième division, l’Association Sportive de Salé, vainqueur la semaine dernière de son frère ennemi le Sporting par 2 à 0.
Les Vert et Blanc, toujours en tête avec 52 points, chercheront à assurer les trois points de la victoire, synonymes de la montée définitive en première division. Pour les poursuivants directs du leader, à savoir l’Union de Sidi Kacem, le Chabab Mohammédia et le Mouloudia d’Oujda, la tâche s’annonce, en revanche, beaucoup plus difficile car les places sont de plus en plus chères en cette fin de championnat.
Le dauphin, l’USK, qui accuse huit points de retard, rêve toujours de décrocher le deuxième ticket qui mène en D 1. Les Rouge et Noir, qui accueilliront l’équipe du TAS de Casablanca, devraient impérativement s’imposer s’ils veulent renforcer leurs chances d’accéder au groupe d’élite. Tout mauvais résultat pourrait coûter cher aux Kacemis. Car derrière, il y a une autre équipe, et non des moindres, qui vise, elle aussi, la montée après plusieurs années d’absence, en l’occurrence le Chabab Mohammédia. Troisième avec 41 points, ce dernier jouera son prochain match contre le Rachad Bernousi, septième du classement avec 34 points, sous le signe de la victoire et rien que la victoire, surtout que les hommes de Muller ont laissé filer trop de points ces derniers temps, notamment lors de la 24e et la 25e journée (défaite et nul). Chose qui a permis au Mouloudia d’Oujda de gagner du terrain et se rattraper puisqu’un seul point seulement sépare les deux formations. Pour cette 26e journée, le MCO recevra le Difâa Hassani d’El Jadida, 11e avec 29 points. Si les rencontres du haut du tableau promettent d’être très disputées, celles des mal-classés, en revanche, ont perdu de leur suspense et de leur intensité puisque les choses commencent à se préciser au fil des matchs.
Des deux équipes qui seront reléguées en deuxième division, puisque la copie a été revue et corrigée, on connaît d’ores et déjà le nom de la première : la lanterne rouge le Sporting de Salé. Pour la seconde, l’avant dernier du classement, qui n’est autre que le Chabab de Khénifra, est plus condamné que le TAS de Casablanca (14e avec 25 points).
Car l’écart entre les deux équipes est, désormais, de six points. Le Chabab de Khénifra n’a d’autre choix que de ramener le succès de l’extérieur sur le terrain du Majd El Madina.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *