Un stage de formation pour vingt cinq entraîneurs en France

Un stage de formation pour vingt cinq entraîneurs en France

Afin d’établir un programme annuel détaillant les actions mises en place pour l’athlétisme, Abdeslam Ahizoune et Bernard Amsalem, respectivement président de la Fédération royale marocaine d’athlétisme (FRMA) et président de la Fédération française de cette discipline (FFA) ont signé, mardi 23 mars à Paris, un avenant à la convention de coopération technique et administrative liant les deux fédérations, a indiqué la FRMA dans un communiqué. Cet avenant, signé au siège de la Fédération française d’athlétisme, porte en particulier sur la formation des cadres, la préparation des athlètes de haut niveau et l’organisation administrative, a déclaré Bernard Amsalem. Le président de la FFA a précisé qu’en vertu de cet avenant à la convention de coopération technique et administrative. Vingt cinq entraîneurs marocains effectueront, à partir du 20 mai, un stage de perfectionnement de six semaines en France sous la férule d’entraîneurs français spécialisés. Ainsi, les stages de demi-fond auront lieu à Amiens et Bordeaux, des haies et du sprint à Reims, des disciplines de saut à Dijon et des lancers à l’Institut national des sports et d’éducation physique (INSEP). Selon M. Amsalem, deux autres stages sont programmés au Maroc dans les épreuves du saut, lancer et demi- fond, fin mars et début avril à Rabat, sous encadrement technique français. Cet avenant comporte également la formation administrative, notamment la mise en place d’un système d’information à la FRMA, qui lui permettra de bien gérer les compétitions et les performances et entrer facilement en contact avec ses athlètes, ses dirigeants et ses entraîneurs. Il est à mentionner que la Fédération royale marocaine d’athlétisme et la Fédération française d’athlétisme avaient signé, le 1er novembre 2007 à Rabat, une convention de coopération technique et administrative, qui a pour objectif de «renforcer les échanges en matière de compétences et de connaissances».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *