Une aventure réussie entre ciel et désert

Une aventure réussie entre  ciel et désert

Il s’agit de La Saharienne. Ce raid social est une action humanitaire visant à apporter la joie aux femmes en situation précaire.
Elles étaient près de 80 femmes à participer dans cette aventure magique et exceptionnelle. Grâce à La Saharienne, elles ont pu découvrir un nouvel univers jusque-là inconnu avec un programme inédit.
Un total de 38 équipes dont 8 marocaines représentant la région Oued Eddahab-Lagouira ont enchaîné les jours de compétition en mêlant plusieurs disciplines.

D’habitude, toute compétition met naturellement à la clé un gain pour les vainqueurs. Au-delà de l’aspect sportif, les organisateurs ont tenu à associer une dimension solidaire. Et c’est cela qui fait la particularité de ce raid. Les prix remportés s’achemineront vers les comptes des associations caritatives qui luttent de façon respective pour le soutien des familles monoparentales en situation difficile, la sensibilisation des femmes à la pratique du sport, etc.
L’ancienne championne du monde du 400m haies, Nezha Bidouane, a souligné que cette action contribue à développer l’esprit de la citoyenneté et d’appartenance tout en renforçant les liens sociaux entre les différentes catégories sociales.
Ce raid, organisé par la région de Dakhla, a été une épreuve à vocation humanitaire et solidaire puisque les concurrentes se sont engagées sciemment pour la bonne cause en soutenant des associations caritatives œuvrant pour la promotion des conditions de familles vivant en situation difficile.

Outre les épreuves sportives, le raid a gâté les participantes avec un programme aussi riche que varié mêlant activités sportives et animations artistiques ainsi que des visites touristiques à la région de Dakhla qui se caractérise par sa richesse exceptionnelle, entre désert et océan.
«Aujourd’hui nous voulons vraiment faire de Dakhla une destination exclusive de portée internationale, tournée vers le sport et la nature» a déclaré Lahcen Haddad, ministre du tourisme, qui a donné le coup d’envoi de l’une des épreuves de La Saharienne.

Après le succès réalisé à travers plusieurs compétitions dédiées aux femmes (Raid Amazone, rallye Aicha des Gazelles), La Saharienne, inscrite sous le thème aventure féminin et solidaire, a regroupé à elle seule une panoplie de raids nature sous forme d’enchaînement d’épreuves qui se pratiquent en équipe de deux et combinent plusieurs disciplines : trail, bike and run, canoë, orientation, trek de nuit, biathlon et parcours d’aventure. Les participantes repartent donc avec plein d’expériences vécues au bout d’une semaine allègrement chargée. Le programme bien ficelé des organisateurs expérimentés a généré des émotions exceptionnelles dans un décor unique dont le silence ouaté a été brisé par les pas cadencés de femmes qui se veulent sahariennes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *