Une commission spéciale pour gérer le championnat

Une commission spéciale pour gérer le championnat

La commission spéciale qui remplacera le Groupement national du football d’élite pour l’année 2009-2010  et qui se chargera du suivi de la saison footballistique sera présidée par Ali Fassi Fihri.
C’est ce qui ressort de la dernière réunion du bureau fédéral qui a remarquablement affiché sa ferme détermination d’améliorer le niveau du football. Le bureau fédéral a déclaré le GNFE dissous. Une source de ce dernier a toutefois dit à ALM que «les membres devant constituer cette commission spéciale ne sont pas encore connus» et d’ajouter : «La conséquence logique devant découler de cette décision est le non-lieu des travaux de l’assemblée générale du bureau», a ajouté cette source. Par ailleurs, une autre source proche du bureau fédéral a informé : «je ne pense pas qu’il y aurait une assemblée, mais le président a affirmé qu’il prendra son temps pour réfléchir et désigner les membres de la commission. Cette institution sera composée entre autres de représentants de l’élite».
La question qui se pose dès lors concerne le sort des rapports moral et financier de ladite institution. Les citoyens mais aussi les membres de ce bureau se demandent sur leur avenir. «Nous n’avons aucune nouvelle à ce sujet depuis la dernière réunion qui a été tenue par le bureau fédéral au siège de la Fédération», a précisé ce membre du bureau du GNFE. Maintenant, ce qui est sûr c’est que le championnat national va démarrer le 28 août tandis que le tirage au sort est prévu le 17 du même mois. La commission de programmation au sein du bureau de Ali Fassi Fihri est attribuée à Ahmed Ghaibi. M. Ghaibi est actuellement administrateur de sociétés et président de l’Olympic Club de Safi.
C’était, en effet, en 1995, qu’Aouzal avait pris en charge la présidence du GNFE. La dernière assemblée du GNFE remonte à 2004. L’ex-vice président de la FRMF serait-il aujourd’hui intéressé par la présidence du club du Raja qui tiendra son assemblée générale ordinaire ce jeudi 16 juillet. Pour assurer le juste marche vers le professionnalisme, les clubs nationaux doivent donc préparer leur cahier des charges pour l’année 2010. Par contre, ceux qui l’omettent se verront immédiatement exclus des compétitions africaines et internationales. De même dans son plan d’action, le président de la FRMF, Ali Fassi Fihri, avait  mis l’accent sur la mise à  niveau des textes réglementaires relatifs au football et en particulier le règlement qui régit la Fédération et le statut des joueurs et des encadrants en plus de la mise en place d’une charte d’éthique, et ce, en parfaite conformité avec les standards internationaux et les règles de la FIFA. Si la FIFA apporte son soutien financier et logistique aux fédérations par le biais de différents programmes et leur octroie également un large éventail de droits très précieux.
En contrepartie, ils ont également des devoirs. En tant que représentants de la FIFA dans leur pays, elles doivent conformer leur gestion et leur promotion du football aux statuts, aux objectifs et aux idéaux de leur institution de tutelle.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *