Une coupe du monde pour les prisonniers

En marge de la coupe du monde de football qui aura lieu, du 31 mai au 30 juin, en Corée du Sud et au Japon, une mini-coupe du monde entre prisonniers sera organisée par la Thaïlande. C’est en tous les cas ce qu’ont annoncé des officiels thaïlandais mercredi. Huit équipes prendront part à cette compétition, la première du genre.
Ces équipes constituées chacune par sept prisonniers détenus dans les geôles thaïlandaises, disputeront un tournoi de football, dans la prison Klon Prem à Bangkok, du 6 au 10juin. Objectif : permettre aux prisonniers de faire de l’exercice et leur éviter par conséquent le stress. Cette manifestation sportive, qui se déroulera sur un terrain de football grandeur à l’intérieur de la prison, réunira la Chine, l’Angleterre, l’Allemagne, le Nigeria, la Thaïlande ainsi que trois autres équipes composées de différentes nationalités. La prison de Klong Prem abrite des détenus issus de quelque 50 pays, la plupart pour des affaires de drogues.
Les Nigérians se taillent la part du lion, indique le quotidien thaïlandais He Nation. Selon le département carcéral, les prisonniers seront autorisés à regarder en direct les matches de la coupe du monde si les horaires coïncident avec ceux mis en place par le règlement de la prison, mais il ne tolèrera pas les paris, ajoute les responsables thaïlandais.
Récemment, le ministre de l’éducation, Suwit Khunkitti, a proposé une réduction du temps de travail en classe à même de permettre aux jeunes Thaïlandais de suivre les rencontres de la coupe du monde, mais le projet en question a été vivement critiqué par des professeurs et des hommes politiques. Comme quoi le football n’est qu’un sport parmi d’autres.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *