Une «montagne d’argent» pour Ibrahimovic

Une «montagne d’argent» pour Ibrahimovic

Le N°2 de l’AC Milan Adriano Galliani, qui s’est rendu à Barcelone mercredi afin de négocier le transfert de Zlatan Ibrahimovic, a assuré qu’il y avait «une montagne d’argent à escalader» avant de pouvoir engager l’attaquant suédois du Barça, rapportent jeudi les médias italiens. «C’est une négociation très difficile et très coûteuse. Nous allons nous revoir jeudi à partir de 12h00 (locales)», a déclaré le dirigeant mercredi soir peu avant que le FC Barcelone et l’AC Milan ne s’affrontent en match amical au Camp Nou (1-1, 4 t.a.b. à 2). «On travaille pour ramener au Milan un grand champion en plus, a-t-il poursuivi. Il ne faut pas se faire d’illusions, mais je ne veux pas dire non plus que les choses ne se feront certainement pas». «Il y a la volonté de céder le joueur de la part du FC Barcelone, tandis que le joueur est d’accord (pour venir au Milan). Mais il y a une montagne d’argent à escalader, et c’est ça la difficulté», a insisté Adriano Galliani, tout en précisant que son club ne proposait aucun joueur de son effectif en échange. Selon La Gazzetta dello Sport, le club milanais souhaiterait que le Suédois soit prêté pour deux ans tandis que le Barça réclamerait un transfert définitif et 50 millions d’euros à la clé. «Les négociations sont difficiles, les parties sont très loin d’un accord. On est encore en phase d’échauffement, d’observation», a assuré de son côté jeudi Mino Raiola, l’agent du buteur, interrogé sur les ondes de Radio24. «Ibrahimovic suit naturellement l’évolution de la situation, a-t-il ajouté. La semaine sera longue, faite de rencontres et de réunions. Mais Ibrahimovic n’est pas dans un club qui lui demande de partir. Il est donc serein». De son côté, le Suédois s’était demandé pourquoi il y avait un «problème» entre lui et son entraîneur Josep Guardiola à l’issue du match amical mercredi.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *