Une nouvelle étape du Paris-Dakar

Errachidia, 16 :30. La plupart des concurrents ne sont pas encore arrivés à cette ville étape. Mais déjà tout le monde se mobilise dans le bivouac, installé spécialement pour accueillir les différents acteurs de la course.
Cameramen, journalistes ou reporters sont également à pied d’oeuvre afin d’assurer la couverture de l’événement sportif le plus marquant de ce début d’année.
De loin, apparaît un plateau improvisé sur place par les journalistes de la chaîne française France 2. L’invité est de taille. Il s’agit de l’ex-championne olympique Marocaine, Nawal el Moutawakil. En effet, pas mois de 140 journalistes et 100 personnes pour la production TV, venus essentiellement d’Europe, ont fait le déplacement jusqu’à Er-Rachidia. 4 hélicoptères « Tv » et un hélicoptère « photographes », ainsi que 5 véhicules TV ont été mobilisés afin de garantir une couverture en direct et dans les meilleures conditions possibles. Une couverture qui ne se limite pas à la course mais va au-delà en abordant tous les sujets possibles et imaginables sur le Maroc. Des marabouts aux grandes personnalités marocaines, en passant par certains endroits qui ont marqué l’histoire du Royaume, et qui parfois nous sont méconnus, tout est passé au crible. Pour Gérard Holtz, rédacteur en chef et responsable des événements spéciaux de sport pour les chaînes France 2 et France 3, présent au Dakar, « il n’y a pas que la compétition qui compte. On n’a pas le droit de traverser un pays comme le Maroc sans s’intéresser au pays et au peuple que l’on visite».
et d’ajouter « c’est la raison pour laquelle, depuis deux mois et demi, des équipes de reportages sont partis sur le terrain faire des enquêtes à caractère sociologique, culturel, et artistique …». Le tout avec un seul mot d’ordre : l’originalité. Et aussi un seul objectif : donner à voir au monde entier la nature du pays, ses paysages et sa population. Il s’agit aussi de « Ne pas laisser le rêve se réaliser sans vous» , comme on peut lire sur la page d’accueil du site officiel de la compétition.
Perçu comme un média à part entière et présent sur la toile depuis 1996, le site ne cesse d’accroître son audience. Proposant une information en continue tout au long de la journée, le site a totalisé 14 millions de pages lues durant l’édition de l’année dernière contre 8,5 en 2000 et 4 millions en 1999. vingt quatre autres médias audiovisuels internationaux, représentant des chaînes comme Eurosport et Deutsche Welle mais aussi des pays arabes comme le Liban par la LBCI, se sont également donnés à coeur joie à cette tâche. Les médias marocains ont, à quelques exceptions près, brillé par leur absence bien que l’événement se passe chez nous. Pourtant le rallye mérite le détour dans le fascinant paysage marocain.

• De notre envoyé spécial
à Errachidia, Tariq Qattab

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *