Une Skieuse marocaine !

Dimanche 15 février, alors que les Marocains fêtaient en grande pompe leurs héros footballeurs, vice-champions de la Coupe d’Afrique des nations dont ils ont perdu la finale la veille au profit de la Tunisie, une jeune Marocaine se trouvait lancée sur les pistes enneigées de l’Europe centrale à l’occasion des championnats du monde juniors de ski alpin. Lors de cette compétition qui s’est tenue du 7 au 16 février 2004 sur le mont Pohorje à Maribor en Slovénie, la Maroco-anglaise Sarah Ben mansour, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, s’est illustrée en accédant à la 10ème place à l’épreuve du slalom géant en catégorie cadets. L’exploit est de taille puisque la jeune skieuse prenait part alors à son tout premier tournoi mondial en tant que professionnelle. Inscrite en super-G, en slalom géant et slalom, elle brillamment honoré les couleurs marocaines, représentées pour la première fois dans une aussi prestigieuse compétition de sports d’hiver.
Dans le registre des premières fois, la jeune maroco-anglaise, née pourtant d’une mère marocaine et d’un père belge, n’entend pas s’arrêter là. Elle vise ni plus ni moins qu’une première participation marocaine et africaine aux Jeux Olympiques d’hiver qui auront lieu en 2006 à Turin. La jeune skieuse âgée à peine de 16 ans garde la tête sur les épaules. Elle ne se rendra pas sur les sommets alpins d’Italie pour glaner une médaille. Seule la participation au plus grand rendez-vous sportif de la planète compte à ses yeux. Voir le drapeau rouge frappé d’une étoile verte flotter aux côtés de ceux de nations à la grande tradition sportive hibernale est une satisfaction qui n’aura pas d’égale. Son 1600ème rang mondial au classement des skieuses professionnelles mondiales ne lui permet par de trop rêver. Il lui reste cependant du temps, d’ici novembre 2005, date à laquelle sera connue la liste finale des qualifiées aux Jeux Olympqiues de Turin, pour espérer modifier sa position.
Sarah Tiffany Ben Mansour est ainsi la star de la sélection nationale créée sous l’égide de la Fédération royale marocaine de ski et des sports de montagne. Ayant brillé en Belgique, pays où elle réside, elle a pourtant choisi la compétition sous les couleurs marocaines. Ses différents séjours au Maroc se sont déjà révélés fructueux. En mars 2003 elle a gagné à l’Oukaimeden la coupe du prince Moulay Rachid, équivalente du championnat du Maroc de ski alpin dont elle espérait remporter l’édition 2004 qui devait avoir lieu le week-end dernier. Depuis le début de sa carrière sportive donc, le Maroc a toujours été présent dans l’esprit de cette jeune skieuse. Six heures par semaines, entre deux cours, elle accourt à «Casablanca», non la métropole du royaume, mais une piste in-door se trouvant dans la ville belge d’Anvers. Elle n’hésite pas non plus à organiser, en Belgique également, des collectes de matériels de seconde main au profit des skieurs marocains.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *