Une tempête dans un verre d’eau

La réunion de synthèse de la commission issue du bureau fédéral a enfin eu lieu mercredi. À part la décision de dissolution de la direction technique nationale, à laquelle on s’y attendait, il n’y a pas eu grandes choses à se mettre sous les dents.
Comme si la direction technique est la seule à devoir payer la facture de la déroute du football national. Si Rachid Taoussi a été remercié, c’est qu’il est victime de son propre acte.
Celui qui a tout mis sur le dos de Humberto Coelho a fini par accuser le coup au moment où l’entraîneur national a été maintenu dans ses fonctions.
Pour le reste, le bureau fédéral a décidé de ramener de 15 à 12 le nombre de commissions. Et ce sont presque les mêmes têtes : la commission des statuts et règlements (Abdallah Benhsaine), la commission de discipline et de programmation (Mohamed Bensghir), la commission d’arbitrage (Mohamed Chehbi), la commission des sélections nationales et des infrastructures (Mohamed Guertili), la commission du football féminin, des jeunes et du football en salle (Houcein Radif), la commission des relations avec les ligues (Jamal Kaouachi), la commission financière et de marketing (Rachid Alami El Ouali), la commission de communication (Mohamed Moufid), la commission d’Apppel (M’hamed Aouzal), la commission des études et de la structuration (Ahmed Amor) et la commission des relations publiques (Nasreddine Doublali).
Au poste du directeur général de la FRMF, Abderrahmane Bakkaoui succède à Mohamed Lamrani. Mohamed Moufid, qui avait démissionné pour des raisons de non-cohabitation avec un des membres du bureau fédéral, retrouve son poste de secrétaire général de la fédération. Une responsabilité jusqu’alors assumée, par intérim, par Karim Alem. Ce dernier s’est vu confié la commission de la médecine sportive.
Au cours de cette réunion, il a aussi été décidé le redémarrage, à partir de la saison prochaine, du championnat national des juniors, en lever de rideau du championnat du GNFI. Une bonne nouvelle pour nos jeunes footballeurs, qui ont eu, enfin, gain de cause. Car, outre la reprise du championnat, il y aura cette année une coupe du groupement national des juniors, en plus de la réouverture du centre national de football de Maâmoura. Vendredi prochain, le bureau fédéral devra tenir une réunion avec lesdites commissions.
Objet : présentation de plans d’actions et de nouvelles stratégies. Il sera également question de fixer les dates des assemblées générales ordinaires de la fédération et du groupement national. Enfin !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *