Uruguay : Montevideo s’arrête pour fêter ses nouveaux héros

Uruguay : Montevideo s’arrête pour fêter ses nouveaux héros

Absentéisme massif dans les écoles, rues bloquées, survol du Parlement par des avions de chasse: Montevideo a rendu un hommage grandiose à l’équipe d’Uruguay qui a terminé 4e du Mondial-2010, son meilleur résultat depuis 40 ans. A pied, à moto ou en voiture, des dizaines, voire des centaines de milliers d’Uruguayens ont applaudi la Celeste. L’autocar transportant les joueurs a mis plus de quatre heures pour parcourir la trentaine de kilomètres séparant le centre d’entraînement de la sélection du palais législatif. Même si les autorités n’ont pas donné de chiffre, l’affluence rappelait à beaucoup les plus grandes manifestations récentes de l’histoire de ce pays sud-américain de 3,4 millions d’habitants et notamment celle de «l’Obélisque» organisée fin 1983, pour réclamer la fin de la dictature (1973-1985). «Merci les garçons, au nom de tout le peuple uruguayen. Vous l’avez mérité (…), vous nous avez fait rêver», a déclaré le président José Mujica avant de remettre une médaille aux joueurs et aux membres de l’encadrement. «Nous sommes allés en Afrique du Sud avec le rêve de ramener la Coupe du monde», a enchaîné le capitaine Diego Lugano. «Nous avons tutoyé la gloire, sans réussir à l’obtenir. Mais en échange, nous avons remporté une coupe bien plus belle que ce que nous pouvions imaginer: voir tout l’Uruguay uni, bras dessus, bras dessous, criant sa fierté que nous ressentons tous, d’être nés dans ce pays», a-t-il ajouté. Dès le petit matin, après une froide nuit d’hiver austral, au moins 200 personnes attendaient déjà leurs héros, arrivés la veille au soir, sur le parvis du Parlement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *