US Open : Nadal gagne le seul Grand Chelem qui lui manquait

US Open : Nadal gagne le seul Grand Chelem qui lui manquait

L’Espagnol Rafael Nadal, N.1 mondial, a battu le Serbe Novak Djokovic, tête de série N.3, 6-4, 5-7, 6-4, 6-2 pour remporter lundi son premier US Open, le seul des quatre tournois du Grand Chelem qui manquait à son palmarès. Nadal, dont c’était la première finale à Flushing Meadows, s’adjuge le neuvième tournoi du Grand Chelem de sa carrière et son 42e titre. A 24 ans, il devient le quatrième joueur de l’ère Open (depuis 1968) -et surtout le plus jeune – à gagner les quatre tournois du Grand Chelem (après Rod Laver, Andre Agassi et Roger Federer). Des quatre, seul l’Australien Laver a réalisé le Grand Chelem calendaire (en 1969). «C’est plus que ce dont je pouvais rêver, arriver en finale était déjà incroyable mais maintenant avoir ce trophée…», a indiqué Nadal sur le court. L’Espagnol, déjà vainqueur cette saison de Roland-Garros et de Wimbledon, devient aussi le quatrième joueur à remporter trois tournois du Grand Chelem consécutifs dans l’ère Open (après Laver, Pete Sampras et Federer). «C’était un grand honneur d’être de retour en finale après trois ans», de son côté dit Djokovic. «Je félicite Rafa pour son super tournoi. Aujourd’hui, il est le meilleur joueur du monde et il mérite ce titre.» «J’espère qu’un jour j’aurais une autre chance de me battre pour gagner ce trophée», ajouté le Serbe, nouveau N°2 mondial au détriment de Federer. La rencontre, qui n’avait pu avoir lieu dimanche en raison du mauvais temps, s’est déroulée lundi en deux temps à cause d’une interruption de près de deux heures par la pluie. Malgré beaucoup de bonne volonté, de talent et un très bon service, Djokovic n’a pas été à même de dicter le match à Nadal.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *