Valence distancée, le Real Madrid suit

Dimanche en soirée, le Real Madrid a réussi à battre sa bête noire Majorque, pour les premières « retrouvailles » entre l’entraîneur argentin Hector Cuper et l’attaquant brésilien Ronaldo, après leur différend à l’Inter Milan. Une organisation différente, avec Gravesen devant la défense, Beckham à droite, Zidane à gauche et Figo en soutien des deux attaquants, le Real dominait, et le Portugais ouvrait le score sur penalty après une faute de Pereyra sur Roberto Carlos (36 s.p.). Mais Madrid était surpris juste avant la pause par un coup franc excentré de Campano tiré directement (42).
En seconde période, Majorque était réduit à 10, après l’exclusion de Iuliano (65) pour un 2e carton jaune, le Real poussait et prenait l’avantage par Samuel qui poussait le ballon dans le but après un contrôle manqué de Zidane (82). Solari concluait la soirée d’une superbe frappe du gauche (3-0, 90+3). Valence a dû s’incliner devant une équipe de Villarreal en pleine forme, qui enregistre sa troisième victoire consécutive. L’Argentin Riquelme a marqué les trois buts de Villarreal, dont deux penalties. Aimar avait réduit le score pour Valence (à 1-2), lui aussi sur penalty. Les Valenciens n’avaient plus perdu depuis la 10e journée et une défaite 1-0 à Getafe. L’équipe de Getafe a justement pris trois points précieux dans l’optique du maintien en marquant trois buts à Saragosse, tous en première période (3-0).
Le Deportivo La Corogne de Javier Irureta, en délicatesse avec son attaquant uruguayen Walter Pandiani qui l’avait ouvertement critiqué, a redressé la tête en disposant 4-1 en Galice de l’Espanyol Barcelone, 4e avant cette journée. Les deux clubs de Séville ont brillé, le Betis à domicile face à Osasuna (4-0), avec un doublé du Brésilien Oliveira, et le FC Séville à Albacete (2-0). Samedi, le FC Barcelone a remporté un franc succès au Camp Nou face au Racing Santander (3-0).
Dans une rencontre à sens unique, le Barça ouvrait le score par Eto’o (8), bien servi dans l’axe par Xavi, pour son 15e but de la saison en Liga. En seconde période, le Barça s’assurait une victoire plus large, par Ronaldinho (74) puis par Deco (76).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *