Van Gaal : «L’avenir appartient au Barça»

Présenté, vendredi dernier, comme successeur de Carles Rexach, le revenant Louis Van Gaal, qui a signé un contrat de trois ans avec le club espagnol de FC Barcelone, a demandé « le soutien de tout le monde ».
Deux ans après avoir quitté le club catalan pour prendre les destinées de l’équipe nationale des Pays-Bas, le Néerlandais effectue son retour au Barça avec comme objectif de redorer le blason de l’un des plus grands clubs du monde. Devant un parterre de journalistes, l’ex-coach de l’Ajax d’Amsterdam a indiqué qu’il revenait avec «beaucoup d’enthousiasme » au Neu Camp.
Avec le FC Barcelone Van Gaal avait remporté deux titres de champion d’Espagne (1998 et 1999) et une coupe d’Espagne (1998). Seulement, il a toujours été critiqué pour son autoritarisme et sa rigidité tactique. Le Néerlandais, dont le courant ne passait pas avec la presse catalane, a indiqué qu’il affrontait un «défi très difficile», mais qu’il n’avait « pas l’intention de changer ». Il a admis que ses défauts étaient de « ne pas bien écouter les questions» et « ne pas bien s’exprimer ». Toutefois, Van Gaal n’a pas caché qu’il compte s’appuyer sur l’avis des autres pour aller de l’avant. «Je demande votre soutien et vos conseils pour m’améliorer», a-t-il avoué.
À Barcelone, Van Gaal aura comme adjoint son compatriote Andreas Jonkker, qui n’est autre que son bras droit à la tête de la sélection néerlandaise. Pour faire renaître le club de ses cendres, il a demandé «l’appui de tous » : présidence, direction, supporteurs, médias. «Nous sommes tous dans le même bateau ? Nous aimons tous le Barça », a-t-il souligné. Et d’ajouter «C’est vrai que le Real Madrid a gagné beaucoup de titres de champion d’Europe, je ne peux pas changer l’histoire, mais peut-être le futur, c’est ce qui compte. Et l’avenir appartient au Barça », a-t-il lancé à l’attention des supporteurs. Pour Van Gaal, qui possède une maison dans la station balnéaire de Sitges, au sud de Barcelone, le plus important est de « créer une équipe ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *